Gouvernement de Consensus de 2007 : le jour où Kouyaté a amené Conté à renoncer au poste de ministre de la Défense

0
376
Lansana Kouyaté, président du PEDN. YBS/Guinéenews

L’ancien Premier ministre et chef du gouvernement de large consensus de 2007 était l’invité de l’émission Sans Concession de Guinéenews, ce week-end. Lansana Kouyaté a saisi la tribune pour parler de ses rapports avec feu le président Lansana Conté, notamment dans la composition de son gouvernement.

Parlant justement de ce gouvernement, l’ancien Premier ministre a déclaré avoir voulu composer un gouvernement de dix-neuf ministres. Une idée à laquelle le président de la République adhéré, même s’il ne le voulait pas au départ.

« De tous ces ministres qu’il y avait, le président Conté – paix à son âme –m’a dit ceci : ‘‘Beaucoup de personnes viendront te voir pour dire : je suis l’homme du président. Je suis ceci. N’écoute rien. Mais je te recommande un seul ministre’’. Quand il a cité le nom, je lui ai dit Monsieur le président, excusez-moi, mais lui, je ne peux pas le prendre », a rappelé Lansana Kouyaté.

Se montrant indisposé quant à dévoiler le nom de la personne récusée, l’ancien Premier a bâti son argumentaire sur un fondement avant de réussir à convaincre le général Lansana Conté.

« (…). J’ai dit au président, celui dont vous venez de proposer le nom (et c’est le seul, je vous jure sur la tombe de ma mère, c’est le seul qu’il a voulu avoir), j’ai deux raisons pour ne pas le prendre : première raison, le secteur que vous lui avez confié, il n’y a aucune perspective. Les politiques sectorielles doivent être définies. Demandez-lui quelle est la politique de la Guinée dans le secteur qu’il dirige. Peut-être qu’il vous rend service. Si vous voulez le prendre, prenez-le. Mettez-le dans votre Cabinet. Incluez son budget dans votre budget. Ça ira devant l’Assemblée. Il a accepté. Il a compris. Et l’intéressé n’a pas été pris », se félicite le président du Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn).

Concernant la structure du gouvernement qu’il a proposée, Lansana Kouyaté soutient que le président Conté a également accepté que celle-ci soit annoncée avant les nominations. Chose qui continue d’ailleurs jusqu’à présent, selon ses dires.

« C’est une des rares choses aussi qu’ils n’ont pas pu défaire. Parce qu’on publie toujours la structure du gouvernement, même si ceux qui le font aujourd’hui le font avec amateurisme. Parfois, la structure qui est publiée.  Quand il y a des nominations, c’est totalement différent. Ce que moi, je n’ai pas fait ».

A la présentation de la structure du gouvernement au président de la République, M. Kouyaté déclare le général Lansana Conté a vu là-dedans un ministère dédié la Défense nationale.

« Il (le général Lansana Conté, Ndlr) m’a dit, mais c’est moi le ministre de la Défense. Pourquoi tu mets ministère de la Défense ? J’ai dit, ça ne peut pas être vous, Monsieur le président. Il dit pourquoi ? J’ai dit, parce que vous êtes président de la République, vous êtes chef des Armées. Et en tant que chef des Armées, vous ne pouvez pas être ministre. Il doit y avoir un ministre. J’ai dit (…) des pays acceptent que le président soit ministre de la Défense, c’est pour deux raisons. Parce que là il fallait jouer sur la psychologie : c’est soit le président ne s’entend pas avec l’Armée. C’est votre cas ? Il dit non. Si ce n’est pas ça, c’est qu’il y a une crise. C’est le cas ? Il dit non ; la crise est passée. Quand j’ai fini de le convaincre, il m’a dit, mais je ne mets pas un civil. C’est ainsi qu’il a accepté de laisser dans la structure un ministère de la Défense » sur les trois noms qui ont été proposés par lui Lansana Kouyaté et soumis au président Lansana Conté.