Gouvernement: la ministre de la Coopération fait son bilan des cent jours et dévoile ses ambitions

août 28, 2018 12:06
0

«Ma première ambition est de mobiliser les ressources. Tel a été le cas pendant mes cent premiers jours. Nous avons mobilisé des ressources incroyables», a déclaré le lundi 27 août à la presse la ministre de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine, Dr. Djènè Kéita. C’était à la faveur de ses cent jours à la tête du département.

La ministre Djènè Kéita a affirmé que durant ses cent jours, elle a tissé de bons rapports avec ses cadres séniors, moyens séniors et les juniors dans le cadre du travail. «Ma deuxième chose a été de m’assurer que la vision du chef de l’Etat Alpha Condé, liée à la lettre de mission qui m’a été donnée par son chef du gouvernement, soit mise en œuvre. A savoir, mobiliser et s’assurer que les femmes et les jeunes soient à l’honneur dans toutes les activités», a-t-elle rappelé.

Poursuivant, la ministre de la Coopération a annoncé qu’ils ont commencé la coordination de l’efficacité de l’aide. «Notre rôle est de nous assurer que nous vendions et que nous faisons la promotion de tout ce qui se fait dans le pays à travers les différents départements ministériels. Nous faisons un travail essentiellement axé sur la séduction avec les richesses qui sont les nôtres. Le travail qui est fait dans tous les départements, c’est à nous de faire sa promotion pour pouvoir mobiliser des partenariats. Durant ces 100 jours, nous avons commencé la coordination l’efficacité  et l’efficience de l’aide. Nous recevons beaucoup d’aides de par le monde», a-t-elle fait savoir.

La Guinée a une politique de diaspora menée par le ministère des Affaires Etrangères, a fait comprendre la ministre Djènè Kéita avant de préciser que son département a une agence de coopération technique  qui a pour rôle, entre autres, de s’assurer, de connaître et de lister  les Guinéens à travers la planète et de pouvoir utiliser leurs talents.

Pour clore, Djènè Kéita a affirmé que son département fait partie des ministères séniors en Guinée qui a des cadres qui ont beaucoup d’expertises. «J’encourage mes cadres de servir de mentor pour les cadres juniors. C’est pareil pour les jeunes stagiaires qui sont très nombreux et qui sont restés très longtemps dans ce stade pour qu’ils puissent acquérir des connaissances», a-t-elle interpellé ses cadres.