Grave accident de circulation, à Kissidougou : Une fille de seize ans tuée ! 

juin 19, 2018 11:01
0

Un camion benne transportant du sable a percuté une moto qui transportait une fille en face de l’hôpital préfectoral de Kissidougou tuant sur place une fille du nom de Hawa Mansaré, âgée de 16 ans, élève de la 9ème dans un collège de laplace, a-t-on constaté sur place.

La rédaction locale de Guinéenews© s’est dirigée à l’urgence pour s’enquérir de l’état des accidentés.  » Au juste, c’est vers 11h 30min  qu’on a entendu des cris et on a reçu un jeune nommé Souaré Mohamed qui est le conducteur de la moto accidentée ; il est venu avec agitation, égratignures et douleurs corporelles. Mais pour sa petite amie qu’il transportait, elle est décédée sur place. La police routière a demandé à ce que le corps soit transporté à la morgue de l’hôpital. C’est ce qui a été fait. On a protégé le corps de la défunte « , a affirmé Marie Marcel Kotembedouno trouvée à l’urgence de l’hôpital central.

 » Je suis très choqué par rapport à cet accident. Quand j’ai vu la petite-là sous le camion, j’ai versé des larmes. Cette  fille est partie à la fleur de l’âge « , a apour sa part déclaré le commandant Mamady Mara de la police routière.

Parlant des constats faits par ses hommes, il confirme que l’accident a été causé par l’état défectueux des freins du camion.  » L’accident est causé par l’état défectueux du camion notamment les freins. Il faut penser aussi aux comportements des passagers surtout les femmes qui ne s’assèyent pas correctement sur les motos. On doit arrêter tout passager qui sera mal assis sur une moto « , a-t-il déploré.

 » Nous donnons à Dieu ! C’est comme ça que Dieu a voulu. Chacun a sa manière de partir devant Dieu. Tout ce que je peux dire à la famille, c’est de prier pour elle pour que son âme repose en paix « , a de son côté affirmé le porte-parole de la famille, Laye Nourouma, trouvé à la morgue de l’hôpital.

La défunte Hawa a été décrite par les responsables de son école comme étant une fille très « intelligente » et très « respectueuse ».

Les accidents de circulation sont devenus très recurrents en Guinée, dus souvent au mauvais état des engins roulants, à l’indiscipline et à l’inconscince des conducteurs, mais surtout au manque de respect du code de sécruté en matière de circulation.