Grève à la CDM Chine: la société minière déplore une perte de plus d’un million de dollars US

0
357

Déclenchée depuis mi-décembre, la grève des travailleurs de la société minière CDM Chine ne trouve toujours pas de solution. Ce qui n’est pas sans conséquences pour l’entreprise qui aurait enregistré des pertes importantes. C’est du moins ce qu’a appris Guinéenews auprès de la direction de la juniore bauxitique qui évolue dans la zone de Télimélé.

Face à la précarité chronique des conditions de vie et de travail, la délégation syndicale des travailleurs de CDM Chine reste intraitable. En dépit des négociations et où intimidations, c’est selon, cette dernière refuse toute idée de reprise du travail sans la prise en compte effective de leur revendication.

Les travailleurs en débrayage depuis le 14 décembre dernier, ont fait une plateforme revendicative  dont le contenu est évocateur de leur traitement peu enviable. Dans ce document, les travailleurs demande une augmentation de salaire de 500 000 francs guinéens par exemple, avec une prime de manger journalier de 30 000, une augmentation d’indemnité de logement de 100%, une augmentation de l’indemnité de transport de 90% et une prime annuelle de production de 300 000 francs par mois.

Chose exceptionnelle, les employés demandent même « une dotation régulière des EPI (équipement de protection individuelle), l’opérationnalisation des comités d’hygiène, santé sécurité, (la) dotation de l’infirmerie en ambulance…»

Après moult tractations au niveau de Boké où les responsables de l’administration déconcentrée ont usé de toute leur influence, sans pouvoir faire fléchir le mouvement de débrayage, c’est l’administration centrale qui devrait prendre le relais à Conakry. La rencontre qui aurait dû se tenir demain mardi 12 janvier à l’inspection générale du travail n’aura pas lieu.

Du moins, la correspondance qui devrait être adressée à la direction et aux travailleurs n’a pas été faite. Selon des sources concordantes du côté des travailleurs et des responsables de l’entreprise, jointes au téléphone par Guineenews.

Pendant ce temps, la direction de CDM Chine déplore une perte énorme d’argent: plus d’un million (1 000 000)  de dollars US selon Dorah, la directrice des ressources humaines jointe au téléphone. Une véritable saignée financière qui, si le montant avancé était exact, devrait se poursuivre. En tout cas, du côté des employés qui disent subir toute sorte de pressions, sans compter la manipulation aux fins d’opposer la délégation syndicale aux travailleurs syndiqués, il est hors de question de reprendre le travail sans la satisfaction de leurs revendications.

Nous y reviendrons