Grève dans les mines: la SMB perd 1 million de dollars par jour

mai 14, 2018 7:26
0

La grève des employés dans le secteur minier – poumon de l’économie guinéenne – continue à faire des ravages. La société mixte aux intérêts chinois (China Hongqiao, Winning Group et UMS de l’homme d’affaire guinéen Fadi Wazni) a complètement arrêté la production de bauxite à sa mine au cours des 10 derniers jours en raison d’une grève du personnel, a annoncé lundi son directeur général le français Frédéric Bouzigues dans un entretien avec l’agence Reuters.

Mais ces derniers troubles sociaux ont été déclenchés par la décision du gouvernement d’emprisonner le syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara , secrétaire général adjoint de la centrale syndicale Union Générale des Travailleurs de Guinée ( UGTG ). Une marche de protestation pour demander la libération de Mara a été annoncée aujourd’hui par l’UGTG dans un communiqué transmis à Guinéenews.

Interrogé par Guinéenews le ministre des mines Abdoulaye Magassouba a déclaré que « nous travaillons pour les activités puissent reprendre le plus rapidement possible ».
Cette crise sociale a des effets certains sur les finances du pays car SMB aurait déjà perdu entre un million et 1,2 million de tonnes de production de bauxite à cause de la grève, avec des pertes atteignant 1 million de dollars américains par jour.

Gros employeur avec des milliers de sous-traitants, SMB exploite la bauxite de la zone de Boké depuis juillet 2015. Suivant un modèle dit de « Logistique Intégrée », l’entreprise utilise des camions pour transporter la bauxite vers des terminaux maritimes construits sur les rives du Rio Nuñez à Katougouma et Dapilon.

SMB contribue au Trésor Public en taxes d’extraction et d’exportation en 2016 à 29,5 millions de dollars US, et pour cette années il était prévu au-delà de 100 millions de dollars US ,selon la compagnie.