Grève des enseignants: le boycott des cours continue (SLECG)

octobre 6, 2018 1:43
0

En assemblée générale extraordinaire ce samedi 6 octobre, le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée) dirigé par Aboubacar Soumah, a décidé de poursuivre sa grève générale illimitée lancée depuis le 3 octobre, jour choisi par les autorités scolaires pour la rentrée des classes, a-t-on constaté au siège de l’institution à Donka.

Devant les enseignants très mobilisés, le Secrétaire général du SLECG a déclaré  qu’il informe l’opinion nationale et internationale que son mot d’ordre de grève dans le secteur éducatif se poursuit. Cependant, il a dénoncé ce qu’il appelle  «les manœuvres dilatoires orchestrées par les autorités gouvernementales. Nous invitons tous les enseignants de Guinée à resserrer les rangs, à être très vigilants pour observer massivement le lundi le mot d’ordre de grève et jusqu’à l’obtention d’un montant par rapport aux huit millions que nous avons revendiqué comme salaire de base».

Poursuivant, M. Soumah a réitéré que tant que leurs revendications ne sont pas satisfaites, le mot d’ordre de la grève reste maintenu. «Les responsables administratifs qui sont en train de proférer des menaces à l’endroit de nos enseignants à l’intérieur du pays tout comme à Conakry, nous leur demandons de bien vouloir se ressaisir faute de quoi nous allons demander leur  départ. Toute autorité qui se manifestera à l’endroit de nos camarades, nous allons aussitôt demander son départ pur et simple», lance Aboubacar Soumah.