Grève des enseignants : les élèves paralysent la circulation à Kountia

octobre 29, 2018 11:30
0

Ce lundi matin, les élèves des différents établissements scolaires de Kountia, dans la préfecture de Coyah, ont pris d’assaut la rue. C’est d’abord ceux du lycée Kountia, un établissement public, qui ont donné le coup d’envoi.

Très en colère contre l’absence d’enseignants dans leurs salles de classes, ils sont allés faire sortir les élèves des établissements privés qui suivent les cours depuis le 3 octobre.

« Il y a un mois qu’on n’étudie pas de façon régulière, alors que dans les écoles privées, les cours se déroulent normalement. Frustrés contre cette situation, nous ne pouvions pas s’asseoir sans rien faire. C’est pourquoi nous sommes dans la rue », a expliqué un collégien de la 9ème Année du lycée Kountia.

A la place de leurs professeurs de la précédente année scolaire, il y a des nouveaux, mais qui ne les satisfont apparemment pas : « Il y a des professeurs qu’ils ont envoyés, mais on ne les connait pas. Donc nous, nous réclamons nos professeurs. »

Les élèves ont érigé des barricades au niveau de Lansanaya Barrage et ont bloqué la circulation le long de l’axe Lansanaya-KM36 en occupant les deux voies. Mais la circulation a repris aux environs de 10h quand la police est arrivée sur les lieux.

Il faut rappeler que depuis le 3 octobre 2018, date d’ouverture officielle des classes, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a déclenché un mouvement de grève pour réclamer un salaire de base de 8 millions GNF.