Grève du SLECG  à Koubia : Plussieurs DSEE reçoivent des avertissements du DPE

0
767
Photo d'archive

Le mot d’ordre de grève lancé par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée (SLECG) dirigée par Aboubacar Soumah est suivie dans certaines préfectures à l’intérieur du pays. A Koubia, une préfecture située en Moyenne Guinée dans la région administrative de Labé, le DPE (le directeur préfectoral de l’Education) vient de lancer un avertissement aux délégués scolaires de l’enseignement élémentaire (DSEE), a appris la rédaction de Guineenews basée à Tougué.

Ils sont au total neuf (9) DSEE à recevoir cet avertissement de Fara KAMANO, le DPE de Koubia.  La note de service datée du 13 janvier 2020 stipule que « les DSEE de Koubia 1, Koubia 2, Fafaya 1, Fafaya 2, Pilimini 1, Pilimini 2, Ghadha Woundou, Matakaou et Missira reçoivent un avertissement avec inscription au dossier pour le non fonctionnement de certaines salles de classes de leurs établissements durant cette période de grève. Si cette situation n’est pas vite corrigée, les intéressés s’exposeront à des sanctions exemplaires ».

Pour en savoir davantage, notre rédaction a joint le DPE de Koubia au téléphone qui, après avoir confirmé l’avertissement, nous a laconiquement répondus : « Je pense que vous ferez mieux de vous informer auprès de l’Inspection Régionale de l’Education qui a eu des instructions du département et ainsi de suite ».

A la question de savoir comment ils ont accueilli l’avertissement, certains DSEE interrogés par notre rédaction se disent indignés par l’acte du DPE et promettent de se retrouver les jours pour une décision collégiale.

« En prenant cette décision, notre DPE veut sacrifier ses DSEE pensant qu’il aura un autre poste de responsabilité plus élevé », nous a confié l’un d’entre eux ayant requis l’anonymat.

Affaire à suivre !