Grève du SLECG : cinq syndicalistes arrêtés à Kankan et les cours de nouveau perturbés ce mercredi

octobre 31, 2018 12:07
0

Après quelques jours d’accalmie et un déroulement à peine normal des cours, les écoles du centre-ville de Kankan ont enregistré ce mercredi matin des troubles paralysant les activités scolaires aussi bien dans le public que dans le privé.

Selon nos sources, ce mouvement qui a mis en branle les élèves de la commune urbaine ce mercredi 31 octobre, serait parti du lycée 3 Avril. Les élèves dudit lycée ou tout au moins certains, entendaient ainsi protester contre l’arrestation de leurs professeurs en même temps secrétaire général du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), Ibrahima Kalil Condé alias IKC.

Au total, 15 personnes dont 4 enseignants et des syndicalistes mis aux arrêts ce matin sur instruction du préfet de Kankan, Aziz Diop. Joint au téléphone, le préfet a confirmé l’arrestation des 5 syndicalistes dont IKC pour dit-il, tentative de marche pacifique non autorisée.

Selon Aziz Diop, il est inadmissible que des gens quoique syndicalistes, programment des manifestations de rues sans demander une autorisation préalable. C’est ce qui aurait motivé l’ordre de l’arrestation des 5 syndicalistes dont 3 du lycée 3 Avril.

Au moment où nous publions cette dépêche, un groupe de lycéen réclamant la libération de leurs professeurs sillonnait les rues du centre-ville. Pour le moment, aucun incident n’est à signaler même si toutes les écoles se sont vidées de leurs élèves.