Grève du SLECG : des cours perturbés dans plusieurs écoles à Kaloum

0
417

Les cours ont été à nouveau paralysés par des élèves dans plusieurs écoles ce lundi 12 novembre dans la commune de Kaloum, a-t-on constaté sur place. En effet, ce sont des élèves du Lycée 28 Septembre qui sont venus déloger leurs camarades  du Collège Château d’eau en passant par l’école primaire de la Gare.

En grand nombre, ces jeunes écoliers ont été empêchés par les agents de la  garde présidentielle quand ils ont voulu débarquer sur le Lycée 2 Octobre. En plein cours, les élèves de l’école privée Jacqueline Bangoura ont eux aussi  essuyé d’abord des projectiles avant de rejoindre le mouvement.

«Nos parents paient cher nos scolarités qui peuvent aller jusqu’à deux millions par an. Chaque fois, nos cours sont perturbés alors que nous ne sommes rien dans cette crise. Le gouvernement doit prendre sa responsabilité», s’est lâchée une jeune lycéenne d’une école privée.

Interrogé, le principal du Collège Château d’Eau, Abdoulaye Damba, a déclaré que son école a été agressée pendant que les cours se déroulaient très bien. «Malgré que toutes nos classes soient occupées par les enseignants, des élève qui étaient habillés pêle-mêle, sont venus nous agresser. Nos élèves qui suivaient très bien les cours ont été délogés par leurs camarades. Dans le tohubohu, les élèves qui ont agressé notre école ont fait fuir le vigile avant de casser les cadenas poussant ainsi nos élèves à sortir. Les cailloux pleuvaient partout, c’était la débandade totale», a-t-il fait savoir.

Lien vidéo: https://youtu.be/yn-6Bv0tIzI