Grève du Slecg : Pourquoi les salaires des enseignants ne sont pas virés dans les banques ? 

0
815

Suite au non virement des salaires des enseignants grévistes dans les institutions bancaires, votre quotidien Guineenews a approché le porte-parole du Département en charge de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation en la personne de Mohamed Ansa Diawara pour en savoir les raisons.  « Le salaire n’est pas gelé mais il est donné à quelqu’un qui vient supplier », a-t-il répondu.

Au bout du fil, ce cadre du Département a fait savoir qu’après la dernière signature du protocole d’accord sur les primes d’incitation des enseignants, la question de réclamation ne se posait plus et les enseignants devaient reprendre des cours. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, pour éviter les syndromes de l’année dernière de trois mois de grève qui ont impacté négativement le niveau des enfants, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré, a décidé de supplier les enseignants grévistes par d’autres personnes qui pourront tenir les classes jusqu’à la fin d’année.

« Ainsi, le salaire de celui qui ne vient pas est donné à son suppléant jusqu’au mois de juin pour permettre le bon déroulement des programmes scolaires et des évaluations. Si quelqu’un ne vient pas, son salaire est versé à son suppléant et cela pour toute l’année », a-t-il précisé.

Ce n’est pas tout. Mohamed Ansa Diawara a ajouté qu’il a été dit aux élèves qu’avec 25% du taux d’absence, qu’il redouble la classe. « Ce sont des mesures qui ont été prises juste pour relever le niveau des apprenants mais aussi, nous permettre d’évoluer. Le salaire n’est pas gelé mais il est donné à quelque qui vient supplier. Un homme en grève n’a pas de salaire parce qu’il ne travaille pas », a-t-il insisté.