Grève : l’autoroute Fidèle Castro paralysée, des incidents isolés signalés (constat)

juillet 9, 2018 10:15
0

Contrairement aux autres jours, l’autoroute Fidèle Castro a complètement perdu son image habituelle ce lundi 9 juillet, a-t-on constaté sur place. Cela fait suite à l’appel de l’inter-centrale syndicale CNTG-USTG à une grève perlée pour de demander la baisse du prix du carburant à la pompe.

Même si les vendeuses des condiments ont pris d’assaut le marché d’Enta, il faut préciser que la circulation routière est totalement perturbée. Du carrefour Enta à celui de Kissosso, aucun véhicule ne circule. A Kissosso d’ailleurs, les jeunes sont massivement sortis bloquer le passage non seulement sur la transversale T5 mais aussi, l’axe Sangoya et Enta. «Aucun véhicule ne passera avec des passagers…», a lâché un jeune manifestant dans la foulée. Entre Kissosso et Enta, on observe une longue file de citoyens aux deux sens de la route. «Je voulais me rendre en ville mais notre véhicule n’a pu continuer…Je suis obligé de marcher pour rejoindre mon domicile…», nous a indiqué un citoyen.

Du Carrefour Kissosso jusqu’à celui de Matoto, la circulation est entièrement deserte. Au grand marché de Matoto, les magasins, les boutiques, bref tout le commerce est paralysé.
De Matoto au Gbessia rond-point, seuls quelques véhicules des particuliers circulent.  Dans certains endroits, nous avons constaté des échauffourées isolées ont été vite maitrisées par les forces de l’ordre à travers les traces laissées sur les chaussées.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, de Kissosso au rond-point de Gbessia, aucun incident n’est signalé. Des véhicules de la Police et de la Gendarmerie continuent à sillonner l’axe. (10 heures).