Gueasso/Lola : la cinglante repartie du porte-porte du RPG aux cadres du BL

août 13, 2018 10:29
0

Après la publication d’un article sur Guineenews portant sur la sortie médiatique ce lundi 13 août d’un responsable du Bloc Libéral qui vit à Conakry, le porte-parole de la jeunesse du RPG de Gueasso,  Mamady Donzo  est, à son tour, sorti de son gond pour démentir les allégations tenues par celui-ci. Mamady Donzo  qualifie l’homme de ‘’fabulateur,  menteur et de mauvais perdant’’.

« Nous avons gagné les élections communales à Gueasso le score est notre  témoin. Sur les 23 conseillers ; nous avons gagné 13 contre 8 pour le Bloc Libéral», a-t-il déclaré.  

Très remonté, le porte-parole du parti au pouvoir soutient que Karamoko Soumahoro n’est pas seul. Comme quoi, il serait en complicité avec certains cadres de la sous-préfecture qui sont à Conakry. Des cadres originaires des districts où le RPG na pas gagné ? Des Districts comme Solono, Gnomorodou et  Gonota.  Il va alors loin pour affirmer que celui qui soutient Soumahoro est connu  à Gueasso comme  « vendeur de drogue,  confectionneur de faux billets ».

Selon lui, le complice de Soumahoro aurait détourné les machines à  coudre donné par l’ONG Arc,  les carreaux, des paquets de ciment, de tôles et des bois destinés à la rénovation de la Maison des Jeunes  de  la Sous-préfecture.

A la question de savoir  si oui ou non, ya-t-il eu de l’intimidation pendant le déroulement du scrutin, le représentant du RPG menace Soumahoro de  retourner à Gueasso pour soutenir ces genres de thèses. «S’il est garçon … Personne n a été intimidé ici.  Yamaty et ses acolytes  qui sont à Conakry peuvent dire que les manifestants ne sont que les enfants du maire… Je vous demande de venir voir la réalité », confie à Guinéenews Donzo qui affirme que ce n’est pas de cette manière que le maire du Bloc Libéral va diriger Gueasso.

«Si c’est de cette façon ils vont gérer la commune de Gueasso, ils se trompent.  C’est le début. Ce n’est pas fini. S’ils ont vendu Gueasso, il faut qu’ils sachent que Gueasso n’est pas à vendre. C’est notre village…», a fait savoir Mamadi Donzo a rappelé que le RPG faisait un score de 90% dans la sous-préfecture de Gueasso sous feu Lansana Conté…

«De toutes les façons, nous les attendons ici… S’ils pensent  avoir réussi leur  combat, on les attend pour l’installation de leur soi-disant maire…, ils nous croiserons sur leur chemin…», menace-t-il avant de préciser : «  si on parle  Bl et l’ufdg chez nous à Gueasso, c’est parce que  la jeunesse a  écouté le Sous-préfet  qui nous  sensibilise chaque jours. Si ce dernier est accusé aujourd’hui,  je dis bravo à Soumahoro ! Mais je l‘informe que  c’est le terrain qui commande. Nous  sommes sur le terrain  nous  suivons  l’actualité guinéenne sur  le site Guineenews», conclut-il.