Gueasso-Lola : un nouveau pont s’effondre vers la frontière ivoirienne

septembre 11, 2018 6:35
0

Avec la pluviométrie qui continue d’arroser cette année la Guinée et plus particulièrement sa région forestière, l’on assiste de plus en plus à une dégradation accélérée des infrastructures routières surtout les vieux ouvrages de franchissement qui paient le plus lourd tribut. (Photo d’archives

A Lola et plus précisément à Madina,  dans la sous-préfecture de Guéasso, un pont sur une route de déviation construit par une société de la place, s’est effondré le lundi 10 septembre sous le poids d’un gros camion qui venait de la frontière pour le marché hebdomadaire de Lola-centre.

Suite aux pluies diluviennes, on assiste à une crue des fleuves et cours d’eau de la zone. Conséquence, les ponts vétustes s’effondrent en cascade.  Après  le pont  de Wolono, c’est maintenant celui de Madina qui s’affaisse. Cela représente aujourd’hui une grande désolation pour les populations des localités desservies ainsi que pour tous les usagers de cet axe routier. Car, cet effondrement intervient à un moment où les paysans ont commencé leurs premières récoltes. Faute de pont et de routes, beaucoup de produits fraichement récoltés risquent de pourrir sur place, soutient un producteur l’air dépité.

Il faut par ailleurs rappeler que le président Alpha Condé avait procédé le mois de juin dernier, à Guélémata, à la pose de la première pierre de  cette importante route qui désenclave tous les villages de Gueasso jusqu’à la frontière ivoirienne.