Guinée absente au sommet ATIGS/USA 2018: les raisons

juin 26, 2018 11:34
0

Le sommet mondial sur le commerce l’industrie et l’investissement en Afrique (Africa Trade and Investment Global Summit ATIGS) est ouvert depuis le lundi 25 juin au World Trade Center, précisément à Ronald Reagan Bulding, à Washington DC.

 

 

Ce sommet dont l’objectif vise à nouer des opportunités d’affaires et attirer les investisseurs vers les pays africains,  regroupe participants en provenance du continent.

 Contrairement au Sénégal, Ghana, Nigeria, il n’y a eu aucune délégation officielle guinéenne à ce sommet. Alors que la présence de l’ancien ministre du Budget, Dr Mohamed Lamine Doumbouya était pourtant annoncée.

Interpellé sur cette situation, le Consul honoraire de la Guinée pour l’Etat de la Californie, Jordan Garcia a invoqué à Guinéenews le fait que la Guinée n’a pas reçu d’invitation officielle pour justifier son absence. Toutefois,  estime-t-il, cette rencontre a été une véritable opportunité d’affaires pour des jeunes guinéens ayant pris part à ce forum.

«Je représente la Guinée à ce sommet car, je trouve que c’est intéressant à chaque fois qu’il y a quelque chose par rapport à l’Afrique, de participer pour pouvoir vendre l’image de la Guinée, faire la promotion  et attirer les investisseurs vers le pays.  Pas forcement des milliards mais surtout des petites et moyennes entreprises qui veulent exporter des produits guinéens. D’ailleurs je pense que les opportunités de la Guinée avec les investisseurs américains, c’est  surtout les petites et moyennes entreprises. Quand j’étais en Guinée, j’ai vu sur Guninéenews une information qui parle des jeunes qui sont dans la production du café, du cacao etc. Je pense que c’est ce qui est intéressant pour la Guinée. On parle toujours des mines, mais je ne pense pas  qu’ils  créent  énormément d’emplois. Il faut parler de l’agriculture où on a d’énormes potentiels et surtout les produits organiques. Donc, il faut trouver des partenariats pour exporter des produits guinéens. C’est ce qui va créer la richesse et l’emploi. En Californie par exemple, on a du mal à trouver des produits venant de l’Afrique à part l’Afrique du Sud, le Rwanda… Donc, il y a un rôle que doit jouer la Guinée dans ce cadre», a fait remarquer Jordan Garcia avant de préciser les raisons de l’absence des  officiels guinéens à ce sommet.

« Ce n’est pas un forum dans le sens officiel comme ce que le président Obama avait organisé en 2013. Il y a quelques guinéens qui sont là. Le ministre Mohamed Lamine Doumbouya aussi devait venir mais je ne sais pas ce qui s’est finalement passé. Il n’y a pas eu d’informations, les organisateurs n’ont pas officiellement invité la Guinée. Ils m’ont invité personnellement, mais ils n’ont pas invité les ambassades et les Etats. Donc, le problème vient des organisateurs. Il ne faut pas dire que la Guinée n’a pas été officiellement représentée »,  a martelé le Consul qui invite les Guinéens à se lancer dans les petites et moyennes entreprises avec les partenariats gagnants. C’est-à-dire chercher des partenaires pour exporter les produits guinéens. Car, dit-il, nous avons un réel potentiel à faire valoir en Guinée surtout dans le secteur de l’agriculture.

Fatoumata Dalanda Bah depuis Washington DC pour Guinéenews.