Guinée-Affaire 28 milliards de la Féguifoot : Super V & Cie blanchis !

0
377

Poursuivis pour « abus de confiance et atteinte à l’image d’autrui » portant sur 28 milliards de francs guinéens, au préjudice de la Fédération Guinéenne de Football représentée par son président Mamadou Antonio Souaré, l’ancien président de la FEGUIFOOT Salifou Camara alias « Super V » et trois autres ont été blanchis ce lundi 16 novembre par le tribunal de première instance de Kaloum. Dans sa décision, le tribunal a déclaré les prévenus non coupables des faits à eux reprochés. Il les a donc renvoyés des fins de la poursuite pour délit « non constitué ». Par conséquent, le tribunal a condamné la partie civile aux dépens.

En décidant ainsi, le tribunal a suivi le réquisitoire du ministère public qui avait demandé, le 30 juillet dernier, de renvoyer Salifou Camara alias Super V, Ibrahima Barry alias Blasco Aboubacar Morthon Soumah et Aly Camara des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Pour les avocats de Salifou Camara le droit a été dit. « Le droit a été dit, nous remercions le tribunal », s’en réjouit Me Dinah Salifou, l’un des avocats de la défense.

Durant les deux ans de procès, Antonio Souaré ne s’est jamais présenté à l’audience. Le 30 juillet dernier, lors de leurs plaidoiries, les avocats de la partie civile ont estimé que les faits d’abus de confiance étaient établis à l’encontre des prévenus et qu’il fallait les retenir dans les liens de la culpabilité pour les condamner au paiement des 28 milliards de francs guinéens « qu’ils ont détournés ».