Guinée-Algérie : voici les recettes que Oumar Dieng conseille au Syli pour battre les Fennecs

0
752

« Il faut attaquer. Parce que c’est un match à élimination directe. Tu es battu, tu es éliminé. Il faut faire la différence et pour faire la différence, il faut attaquer. Mais, il faut être extrêmement vigilant aussi. Parce que les maghrébins sont très rapides dans les contrattaques. Il faut que notre défense soit très vigilante et que l’équipe dans son ensemble, soit très offensive. »

A moins de 48 heures du match Algérie-Guinée, votre quotidien en ligne, Guinéenews, est allé à la rencontre d’un des meilleurs chroniqueurs sportifs guinéens, Elhadj Oumar Dieng. Cet ancien chef des services sports de la radiotélévision guinéenne nous parle, dans cette entrevue en trois questions, de l’enjeu de cette rencontre, les atouts du Syli. Sans oublier le tableau comparatif qu’il dresse des confrontations entre les deux nations.

Guinéenews : quelle lecture faites-vous du match Algérie-Guinée ce dimanche ?

Elhadj Oumar Dieng : ce serait un match très difficile. Mais il faut se dire une chose aussi, c’est que lorsqu’on passe à un second tour, tous les compteurs se mettent à zéro.  Il ne faut pas dire telle équipe est première ou troisième… Il n’y a que des équipes valeureuses qui sont parties au second tour. En dépit de l’enjeu que ce match représente pour les deux pays, je demande aux joueurs guinéens de se battre, d’avoir un mental d’acier et d’être très engagés.

 Guinéenews : quels seront les atouts du Syli National ?

ElHadj Oumar Dieng : l’offensive ! Il faut attaquer. Parce que c’est un match à élimination directe. Tu es battu, tu es éliminé. Il faut faire la différence et pour faire la différence, il faut attaquer. Mais, il faut être extrêmement vigilant aussi. Parce que les maghrébins sont très rapides dans les contrattaques.

Il faut que notre défense soit très vigilante et que l’équipe dans son ensemble, soit très offensive.

Guinéenews: un mot sur le passé Syli de Guinée- Fennecs d’Algérie ?

Elhadj Oumar Dieng : dans l’ensemble, c’est la Guinée qui gagne. Il y a eu des rencontres où l’Algérie a gagné. En éliminatoires des jeux olympiques de Mexico 68, on a commencé à se rencontrer. On les a battus à Casablanca, à Lagos, à la CAN de 1980, ils nous ont battus 3-2. Mais en éliminatoires de la CAN de 2008, vous le savez 0-0 à Conakry, 2-0 pour la Guinée en Algérie.

Entretien réalisé depuis Alexandrie par Bangaly Steve Touré pour Guinéenews.org