Guinée : Aliou Bah plaide pour un renouvellement qualitatif de la classe politique

0
500

Suivez en direct Aliou Bah president du Model dans l'emission sans concession

Posted by Guineenews.org Boubahcom on Tuesday, August 4, 2020

Aliou Bah est incontestablement parmi les plus en vue de la génération montante dans le paysage politique guinéen. Dans l’émission « Sans Concession », le leader du Model a  abordé avec beaucoup de précautions la question sur le renouvellement de la classe politique.

A entendre Aliou Bah, le nombre d’années compte très peu quand il s’agit de la politique guinéenne dont la nécessité de renouvellement du leadership est souvent évoquée ces dernières temps. Même s’il concède que le changement « s’impose », ne serait-ce que par la loi de la nature.

Selon son « constat », le parcours politique guinéen a été raté dès au départ. Et « au fur et à mesure que nous avons évolué, il n’y a pas eu de leadership pour permettre d’arrêter cette descente aux enfers et rectifier la trajectoire ». Poursuivant, il indique que les transitions intervenues suite au décès du premier président, [Ahmed Sékou Touré en 1984] puis  le deuxième [Lansana Conté en 2008] n’ont pas été mises à profit. Des événements qui « devaient être des opportunités pour s’arrêter et réorienter le pays vers une nouvelle direction ».

Aliou Bah regrette particulièrement ce rendez-vous manqué la seconde fois, pendant que la constitution de 2010 offrait une réelle chance au moins pour l’alternance. « Le fait d’avoir verrouillé cette constitution pour garantir le principe de l’alternance avec les intengibilités, en soit, c’est un acquis », juge-t-il. Et d’ajouter « qu’Alpha Condé devrait nous permettre de capitaliser cet acquis… ». Avec l’avantage que cela soit dissuasif pour son potentiel successeur au cas où ce dernier était tenté de s’accorder au pouvoir.

Revenant au sujet proprement dit, pour Aliou Bah, « l’âge n’est pas un privilège. On est jeune aujourd’hui, on l’avait été hier (…). Ce n’est qu’un passage de la vie… ». Dans sa vision, c’est le contenu qu’on offre qui est déterminant dans ce débat. A l’entendre, il faut faire preuve de responsabilité dans les actes posés et ne pas prendre la confiance des populations comme un privilège. « Tous les actes que nous posons et les propos que nous tenons doivent être mesurés et suffisamment responsables » suggère-t-il.

L’ex-responsable de la communication du parti Bloc libéral ( BL), le dit en référence à certains acteurs qui « sont malheureusement les idoles de certains jeunes ». « Que ce soit leur parcours académique, professionnel, la façon dont ils se sont enrichis (…), c’est des gens qui ne méritent que la prison », juge-t-il.

Suivez en direct Aliou Bah president du Model dans l'emission sans concession

Posted by Guineenews.org Boubahcom on Tuesday, August 4, 2020