Guinée : Alpha Condé invite les ministres des Finances et du Budget à diligenter le règlement des subventions et contributions de l’Etat

0
818

Sous la présidence d’Alpha Condé, le Conseil des ministres s’est tenu ce jeudi par visioconférence. A cette occasion, plusieurs décisions ont été prises par le Chef de l’Etat. S’agissant du plan de riposte contre la Covid-19, il a invité les ministres en charge du secteur financier  à diligenter rapidement le règlement des subventions et autres contributions de l’Etat. L’objectif est de mettre en œuvre toutes les facilités prévues dans le cadre du Plan de Riposte économique et Social dont le montant est estimé à 3 000 milliards de francs guinéens.

Ceci dit, le président de la République a aussi instruit le gouvernement à préparer et examiner la deuxième phase du Plan de Riposte  lors de la prochaine session du Conseil interministériel avant d’évaluer les impacts de la Covid-19 sur le plan socio-économique du pays.

D’ailleurs, il demandera expressément aux ministres en charge des Finances et du Budget à soumettre un rapport détaillé de l’impact précis de la pandémie de la Covid-19 sur les finances publiques en général et éventuellement sur les conséquences ressenties sur les recettes de l’Etat.

A cela, le président de la république a invité son gouvernement à renforcer les capacités des services concernés à élaborer et à diffuser de façon régulière des statistiques fiables et actualisées sur notre pays, histoire de mieux planifier plus tard le plan de redressement économique.  C’est aussi pour permettre aux décideurs de mieux mettre en évidence les progrès significatifs réalisés dans les différents secteurs de l’économie nationale.

La Guinée, à l’instar de certains pays africains, est durement frappée par la pandémie de la Covid-19. Mais son secteur minier pourrait lui permettre de maintenir une croissance de 5% selon les institutions de Bretton Wood.