Guinée: après la démission du gouvernement, des citoyens expriment leurs attentes vis-à-vis du futur cabinet

mai 18, 2018 6:17
0

Attendu depuis le mois de mars, c’est finalement le jeudi 17 mai que le gouvernement Youla a présenté sa lettre de démission au président Alpha Condé. Depuis, les commentaires vont bon train dans la cité.

Ils sont nombreux parmi les citoyens  qui espèrent que la future équipe  soit à la hauteur des attentes de la population. Alors que les uns souhaitent la reconduction  de quelques ministres, les autres attendent l’arrivée de nouvelles têtes pour un changement positif.

«La démission du gouvernement, particulièrement du Premier ministre est une bonne chose. Il a fait assez de temps à la tête du gouvernement, mais il n’a réussi à rien faire  pour la Guinée. Nous voulons un changement total. Beaucoup de ministres qui étaient dans ce gouvernement ne sont pas à la hauteur. Donc vouloir les faire revenir encore, c’est empirer la situation du pays. Nous souhaitons un gouvernement neuf sans aucun ancien ministre», exprime Antoine Kourouma qui se réjouit de cette démission.

Koïvogui Diarana, un diplômé sans emploi. Celui-ci espère que la nouvelle équipe gouvernementale apporte un changement positif dans tous les secteurs d’activités. Ce qui permettra, dit-il, de diminuer le chômage en Guinée.

« Je dirais au nouveau gouvernement qui prendra le relais d’essayer d’apporter un plus en ouvrant la porte aux investisseurs pour qu’il y’ait beaucoup d’emplois pour les jeunes afin de diminuer le chômage dans le pays», a-t-il lancé.

Alpha Oumar Diallo de son côté est très pessimiste quant à la capacité des futurs ministres à sortir la Guinée de sa crise sociopolitique et économique. Toutefois, il souhaite un gouvernement de technocrates avec un effectif réduit.

Ibrahim Barry aussi n’est pas contre le retour de certains ministres dans la nouvelle équipe. Cependant, il est convaincu que c’est un bon chef de gouvernement qui est à l’écoute de la population qui pourra faire bouger les lignes.

«Nous souhaitons voir une équipe dynamique qui travaille et qui soit des technocrates. Mais surtout, il faut miser sur un Premier ministre qui vit la souffrance des Guinéens. Il doit être quelqu’un qui est née et qui a toujours vécu et travaillé en Guinée. A défaut les Guinéens continueront à vivre dans l’espoir», a-t-il fait savoir.

Ce remaniement a été annoncé le 8 mars au palais du peuple par le professeur Alpha Condé à la faveur de la célébration de la fête internationale  des femmes.