Guinée Business Forum organise un atelier sur le rôle du secteur privé dans le développement économique et social du pays

0
222

Depuis longtemps, les États avaient pris l’initiative de se développer notamment en instaurant une économie avec des sociétés d’État. Progressivement, il est établi aujourd’hui que c’est le secteur privé qui doit plutôt être le moteur de croissance en drainant des ressources afin que les États puissent mettre en place leurs programmes de développement pour lutter contre la pauvreté et le chômage, en vue d’un développement économique et social.

A l’initiative de Guinée Business Forum (GBF), un atelier sur le rôle du secteur privé dans le développement économique et social de notre pays s’est tenu ce mercredi 14 avril 2021, à Conakry. Outre les membres du Comité de pilotage de GBF, il a réuni les représentants de l’État à travers différents ministères, les acteurs du secteur privé ainsi que les partenaires sociaux.

Consécutif au lancement des travaux du Guinée Business Forum le 17 mars dernier, ledit atelier, placé sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Industrie et des PME, par ailleurs Conseiller spécial du président de la République, se fixe pour objectif de contribuer à la préparation des acteurs du secteur privé à mieux cerner les attentes et les défis relevant des relations entre l’État et le secteur privé.

Aussi, il aura permis d’échanger sur comment établir un cadre inclusif de consultation du secteur privé guinéen. C’est l’expert-consultant ivoirien Aboubacar Coulibaly qui a tenu en haleine les participants. Dans son exposé, il a développé le thème principal qui a donné lieu à des discussions et échanges au cours des débats qui ont suivi.

De nombreuses autres thématiques ont été abordées par l’exposant, dont la connaissance de la plateforme GBF servant de bipartisme entre l’État et le secteur privé, l’optimisation du transit portuaire, l’arbitrage fiscal, la dette intérieure, les enjeux concernant l’institut de prévoyance sociale relatifs aux retenues sociales auprès des travailleurs du secteur privé et des entreprises, mais aussi les mécanismes de la compétitivité et leur interaction.

Dans son discours de circonstance, le deuxième Vice-président de Guinée Business Forum, et président du Conseil national du Patronat guinéen a salué la pertinence du thème de l’atelier qui, aux dires de M. Ansoumane Kaba, répond à la problématique de toutes les parties en cette période difficile marquée par l’impact de la pandémie du Covid-19 tant sur la santé des entreprises que sur le développement du pays.

Par la suite, le patron de Guiter SA a insisté sur la nécessité pour le secteur privé de s’unir en vue d’un meilleur résultat.

« Nous avons besoin d’agir en toute unité et en toute solidarité pour un seul et commun objectif. Si nous devons atteindre nos objectifs, si nous devons faire comme chez nos voisins, nous avons besoin d’être tenus par un fil conducteur. Unies et solidaires, les entreprises prospèreront. Uni et solidaire, le secteur privé se renforcera et créera beaucoup plus de richesses et d’emplois. Uni et solidaire, l’État bénéficiera de beaucoup plus de ressources produites par le secteur privé, afin de réaliser ses programmes de décentralisation économique et sociale pour lutter contre la pauvreté et offrir des emplois à nos jeunes« , a lancé Kaba Guiter.