Guinée : Cellou Dalein exige la lumière sur le crime commis à Mandiana

septembre 15, 2018 8:33
0

Plusieurs sujets ont été abordés cet après midi par le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) lors de l’assemblée générale du parti ce samedi 15 septembre à son siège à la minière. Entre autres, la manifestation des citoyens de Mandiana, la destitution de Kélèfa Sall, le détournement à la banque centrale.

S’exprimant sur la situation de Mandiana, le chef de file de l’opposition a condamné l’assassinat du jeune tué jeudi dernier lors d’une manifestation pacifique dans cette ville. « Nous condamnons énergiquement l’assassinat contre ce citoyen tué à Mandiana par les forces de l’ordre dont la mission c’est d’assurer la sécurité des citoyens. Mais ils sont devenus sources d’insécurité pour les citoyens. Ce compatriote rejoint ainsi nos compatriotes de Zogota et les autres victimes d’Alpha Condé dont la plupart sont enterrées cimetière de Bambeto », regrette le principal opposant au régime d’Alpha Condé.

Cellou Dalein  exige que les auteurs de ces crimes perpétrés à Mandiana soient recherchés et traduits devant la justice. Pour le chef de file de l’opposition guinéenne, tout ce désordre, les contestations internes, la désobéissance, l’indiscipline sont des situations qui caractérisent la fin de règne.

S’agissant du « détournement » des 21 millions de dollars à la banque centrale, le président de l’UFDG a indiqué que le bradage des ressources s’explique par « la panique et la peur » de quitter le pouvoir. « C’est parce qu’ils ne voient plus de lendemain qu’ils s’enrichissent au détriment de notre peuple alors que les Guinéens dans leur écrasante majorité n’arrivent pas à trouver à manger. Aujourd’hui, ils sont en train d’accumuler des dizaines de millions de dollars à l’extérieur. La corruption a atteint un niveau insoupçonné. Les gens n’ont plus confiance à l’avenir, chacun cherche à remplir ses poches », dénonce Dalein.

« La banque centrale est l’institution économique et financière qui doit incarner la rigueur, la transparence parce que partout lorsqu’un opérateur économique a des doutes sur la solvabilité de l’Etat, il demande la garantie de la banque centrale. Mais aujourd’hui, regardez comment ça se passe », fustige l’opposant.

Par ailleurs, il était également question au cours de cette assemblée générale de l’adhésion de deux membres du RPG, dans les rangs de l’UFDG. Il s’agit d’Alpha Kabinet Condé et de Oumar Keita. Selon Dalein Diallo, les Guinéens sont en train de comprendre qu’ils ont été trompés et qu’on a diabolisé l’UFDG et son président. « Tout le monde finira par comprendront que l’UFDG est là pour toute la Guinée et tous les Guinéens », a-t-il affirmé.