Guinée – Dalein accuse : « Si Alpha ne donne pas l’ordre de tuer…»

0
584
Cellou, Manifs, FNDC Marche

Les leaders sociopolitiques regroupés au sein du Front national pour la défense de la Constitution, entourés de leurs militants et sympathisants, ont fait une véritable démonstration de force en drainant dans les rues de Conakry, des milliers de protestataires.

Partis du rond-point de la Tannerie pour l’esplanade du stade du 28 septembre via le rond-point Hamdallaye, les marcheurs ont traversé trois communes, notamment Matoto, Ratoma et Dixinn, qui a été le point de chute de leur mouvement.

Une marche qui s’est tenue sans fausses notes, outre un cas d’accident grave survenu à Yimbaya Manguébounyi peu après le départ. Ce, suite à une collision entre deux motards qui roulaient à vive allure.  Au regard de la discipline qui a particulièrement caractérisé la marche, le chef de file de l’opposition ne s’est pas privé de féliciter les uns et les autres, avant d’imputer au président Alpha Condé les cas de meurtre qui surviennent lors des manifestations.

« Je vous ai félicités, comme tous mes prédécesseurs, pour la mobilisation. J’ai omis de vous féliciter pour la discipline et la retenue dont vous avez fait preuve. Nous avons organisé une manifestation pacifique : aucun usager de la route n’a été agressé, insulté. Aucun riverain de notre itinéraire n’a été agressé. Vous savez, si Alpha ne donne pas l’ordre de tuer, personne ne mourra lors des manifestations.C’est ainsi une démonstration éloquente de votre sens de responsabilité, de votre attachement à la paix et au respect des règles démocratiques », a déclaré Cellou Dalein Diallo.