Guinée – Débat d’orientation budgétaire : La plaidoirie de Dansa Kourouma

juillet 21, 2018 4:26
0

Le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile guinéenne (CNOSC), Dansa Kourouma a plaidé ce vendredi devant les élus du peuple pour la mise à disposition à temps du budget pour le financement des élections prochaines. C’était lors du débat d’orientation budgétaire 2019 qui a eu lieu à l’Assemblée Nationale ce 20 juillet.

« Il y a des grandes échéances en 2019 et 2020.  Nous ne devons pas être surpris par rapport au financement des élections. J’ai l’impression que notre commission électorale est mise chaque fois en difficulté parce que la libération des fonds pour la réalisation maitrisée des opérations électorales importantes pose un problème », a-t-il déclaré.

Pour Dansa Kourouma, la Guinée est souvent sous perfusion des partenaires au développement. « Pourtant, souligne-t-il, les élections sont des instants de grande instabilité pour notre pays. Je plaide donc pour que l’Etat ait les moyens nécessaires grâce à votre patriotisme, pour que le budget des élections soient mises en place à temps.  Ceci évite des opérations menées avec tâtonnement et improvisation qui sont des facteurs de conflits potentiels ; donc, d’instabilité pour notre pays. » 

Dans son intervention, M. Kourouma a rappelé que les lois sur les élections exigent de l’Etat la mobilisation des ressources nécessaires pour permettre aux institutions chargées d’organiser les élections, de mettre en route à temps les opérations électorales pertinentes. « Ceci, dira Dansa Kourouma,  est très déterminant dans l’acceptation des résultats des élections ». « Si les financements ne se mettent pas en place à temps, on ne peut pas avoir des élections transparentes et crédibles », a indiqué le président du CNOSC.