Guinée : deux députés dans le viseur de la Justice (ministre)

janvier 24, 2019 3:12

A la faveur de l’assemblée générale de la Cour d’Assises de Kankan dont il a lancé les travaux mercredi 23 janvier à Siguiri, le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, a fait des annonces en lien avec l’affaire GUITER à Banankoro et la levée de l’immunité de deux députés qui seront bientôt poursuivis.

« Ce pays avancera malgré les résistances sur le plan politique et social.  Quand un citoyen est convoqué devant les tribunaux, il doit venir. Les députés sont protégés par l’immunité parlementaire, sauf s’ils sont pris en flagrant délit. Il y’a le député Ousmane Gaoual qui a été jugé car, c’était dans un cas de flagrance. Actuellement, il y’a deux députés dont on a demandé la levée de l’immunité. Mais cela tarde toujours. Il faut que les députés aident la République aussi car, tout est prévu dans les textes… À Banankoro, quand des manifestants ont incendié des engins de la société GUITER. Chacun a dit ce qu’il voulait pour nous induire en erreur. Si j’avais écouté certaines personnes à Conakry, on n’allait pas être là aujourd’hui. Et sur la quinzaine de  personnes, il y’a quatre qui ont été arrêtées pour ‘’incendie volontaire’’. Elles sont actuellement à Kankan», a annoncé le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me. Cheick Sako.