Guinée – Football : la Ligue 1  reprend  dès  le 20 septembre

0
1252

Le championnat guinéen de football Ligue 1  reprend dès le 20 septembre 2019, a annoncé ce mercredi 21 août le président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel au cours d’une conférence de presse animée à son siège sis dans l’enceinte du Palais du peuple.

« Nous sommes prêts à faire démarrer le championnat guinéen de Ligue 1, saison sportive 2019-2020, les 20, 21 et 22 septembre prochain… », a déclaré le président de la LGFP, le général Mathurin Bangoura. Et de rassurer : «  c’est vrai que par le passé, les dates du démarrage n’ont pas été respectées, mais rassurez-vous, on s’est déjà accordé avec les clubs. Le championnat va donc bien démarrer à ces dates indiquées…»

En plus du calendrier, le président de la Ligue s’est prononcé sur les infrastructures, la  subvention allouée aux clubs, la gestion de la commission des arbitres…

« Aucune infrastructure n’est construite »

Sur les infrastructures, le général Mathurin Bangoura a indiqué qu’une délégation sera envoyée à l’intérieur du pays pour voir l’état de certains stades. « L’année passée, des clubs avaient décidé de venir jouer à Conakry pour garantir la qualité du football et la santé physique des joueurs. Aujourd’hui, aucune infrastructure n’est construite. Cependant, certains clubs nous ont dit qu’ils vont continuer à jouer à l’intérieur du pays. Puisque ces clubs ont insisté, nous allons envoyer des délégations pour voir si c’est OK… », a-t-il dit. En attendant le départ de ces délégations, Mathurin Bangoura estime que la presque totalité des terrains du pays ne peut pas recevoir des matchs à domicile. « Ils ressemblent à ce jour à des champs de patate », a-t-il apprécié.

Même sur le stade 28 Septembre, qui reste le seul stade à mesure de recevoir des matchs internationaux, Mathurin Bangoura  n’est pas si tendre. « Le stade du 28 Septembre est du temps colonial », a-t-il dit. D’ailleurs, il ne trouve pas de raison qu’on continu à jouer dans un seul stade.

Quant au stade de Nongo, le président de la Ligue n’a pas d’informations claires là-dessus. « Je ne suis jamais allé là-bas. Il paraît que la pelouse ne répond toujours pas aux normes internationales. Il revient à l’État guinéen de faire de sorte que ce stade soit opérationnel. J’ai appris qu’il y a une mission de la CAF qui est attendue prochainement ici pour l’homologation de ce stade », a-t-il ainsi parlé de ce stade.

Continuer à subventionner les clubs

Mathurin Bangoura a rassuré quant à la continuation de la subvention accordée aux clubs. « Nous reconduisons, comme l’année passée, la même subvention : 180 millions pour la Ligue 1, et 120 millions pour la Ligue 2. Quand nous aurons les moyens qu’il faut, la tendance sera inversée ; les clubs de la Ligue 2 percevront plus que ceux de la Ligue 1. Nous sommes en train de nous battre pour mobiliser plus de sponsors dans ce sens », a-t-il dit.

« Je l’ai toujours dit de faire en sorte qu’on puisse se comprendre avec la Fédé  pour ce cas précis… La gestion de la commission des arbitres devait être ramenée à la Ligue Guinéenne de Football. Ailleurs, c’est les Ligues qui gèrent », a-t-il dit sur la gestion de la commission des arbitres…