Guinée forestière : Le préfet de Lola et les autorités militaires explorent la frontière guinéo ivoirienne

0
1131

Accompagné du  commandant du camp d’infanterie de Lola, du commandant de la gendarmerie territoriale de Lola et de  plusieurs officiers  de l’armée  et certains cadres de la préfecture de Lola, le préfet Sékou Tourama Diabaté  a commencé cette visite des zones frontalières par  la localité de Pinè. Dans cette localité située à 4 kilomètres de la Côte d’Ivoire, le préfet de Lola, a rappelé le rôle régalien  des  forces armées  Guinéennes.

« Aujourd’hui  je suis là pour vous transmettre le message du chef de l’état en tant que  son représentant.   Car  je  suis informé de vos efforts sur le terrain  et je suis content de votre mission que vous accomplissez le long de ces frontières.

 Vous êtes vigilants mais nous demandons de renforcer la vigilance, car  le pays et l’Afrique de l’Ouest sont menacés par deux problèmes très sérieux.  Il y a la pandémie  qui assaille le monde entier  et le terrorisme », a-t-il souligné.

Selon le préfet,  Pinè est une zone stratégique   qui  est dans le  cœur du président de la république.

A  kpèyaba  la zone litigieuse  entre la Guinée et la Côte d’Ivoire, le préfet  et sa suite ont pu constater la présence des agents Guinéens dans cette localité.

Localité   dont ils assurent la sécurité avec « fermeté et abnégation ».

Le préfet Sékou Tourama Diabaté  a profité de cette mission pour lancer un  message de paix et de fraternité  à l’endroit de cette communauté frontalière qui est souvent l’objet de litige entre les deux pays, que sont la Côte d’Ivoire et  la Guinée.

A wolono, localité   située  à plus de 95  kilomètres de Lola,  les messages, la mission a indiqué que la ‘’matérialisation des frontières est une nécessité entre les deux pays. La porosité  des frontières a été, quant à elle  indexée comme étant souvent la source des conflits entre les communautés vivant des deux côtés des frontières’’.

  Le préfet  n’a  manqué d’inviter les citoyens au respect des gestes barrières, avec le port des bavettes et le respect des mesures de distanciation.