Guinée : Hady Barry parle de l’avenir politique du RPG et titille l’opposition

octobre 21, 2018 11:21
0

Lors du meeting traditionnel du RPG Arc-en-ciel ce samedi 20 octobre, le secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères  Hady Barry a déclaré en 2020, qu’il  sera regrettable pour le RPG qui a cherché le pouvoir pendant 40 ans, qu’il se laisse chasser par une opposition décapitée.

Hady Barry s’est dit « conscient » que lors des dernières élections communales, le RPG Arc-en-ciel, n’a pas atteint son objectif. Celui de gagner l’ensemble des communes de la République de Guinée. « Mais nous allons tirer toutes les conséquences afin que nous nous préparions pour les élections législatives qui s’annoncent très prochainement », a-t-il fait comprendre.

Pour Hady Barry, il faut que son parti s’organise pour pouvoir largement gagner les élections législatives. « Il faut que nous ayons une assemblée nationale où nous aurons la majorité absolue. C’est-à-dire, les ¾ de l’assemblée nationale prochaine. C’est important dans la mesure où en République de Guinée, seul le RPG-Arc-en-ciel est à mesure de répondre aux aspirations du peuple », a-t-il dit.

Dans la même logique, Hady Barry a indiqué qu’ils ont en face une opposition qui a largement démontré ce dont elle est capable. « C’est de mettre la jeunesse dans la rue. C’est de brûler les pneus et d’allumer le feu un peu partout dans le pays. Ceci interpelle le RPG-Arc-en-ciel sur la nécessité de s’organiser, de se restructurer pour pouvoir gagner les élections prochaines et poursuivre les vraies réformes qui sont engagées dans notre pays », a-t-il affirmé.

Et de conclure : « Aujourd’hui, tous ceux viennent en Guinée, sont unanimes que notre pays change positivement. Nous avons obtenu des fonds un peu partout à travers le monde. Nous allons les utiliser pour développer notre pays. En 2020, le RPG-Arc-en-ciel ne compte pas laisser l’opposition prendre le pouvoir en Guinée. Nous allons tout faire pour que le prochain président de la République sorte du rang du RPG-Arc-en-ciel. Il sera regrettable que le RPG cherche le pouvoir pendant 40 ans et se laisse chasser par une opposition décapitée en 2020. »