Guinée : interdiction de l’importation, du transport et de la commercialisation des cartouches de chasse (décret)

0
1089

Dans un décret rendu public ce jeudi 25 juin, le président de la République Alpha Condé a interdit l’importation, le transport et la commercialisation des cartouches de chasse sur toute l’étendue du territoire national.

Dans le même décret, il a instruit  le ministre de l’Administration et de la Décentralisation, celui de la Sécurité et de la Protection Civile, la Direction générale des Douanes, le Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale et  la Direction de la Justice Militaire, chacun en ce qui le concerne de l’application du présent décret.

Par ailleurs si officiellement aucune raison n’a été invoquée pour justifier cette interdiction, certains observateurs estiment qu’elle s’expliquerait par le souci pour le pouvoir de Conakry de contrôler la circulation de cette munition destinée aux armes légères en Guinée. Cette mesure tombe juste après une importante saisie de munitions par les forces de défense et de sécurité à Kourémalé, à la frontière guinéo-malienne, à l’est du pays.

En outre, les récentes menaces attentatoires à la sécurité tout au long des frontières terrestres de certains pays limitrophes de la Guinée, d’une part et de l’autre, l’annonce de la reprise des manifestations de rue par l’opposition, ne seraient pas aussi, soutiennent d’autres analystes du Landerneau politique national, des facteurs étrangers à cette décision du président guinéen. Celui-ci et ses services de sécurité n’ont d’ailleurs jamais cessé d’accuser, à tort ou à raison -puisque n’ayant jamais été confirmé par une enquête indépendante-, les manifestations de l’opposition d’être infiltrées par des personnes armées qui tueraient d’autres manifestants.