Guinée : la Cour constitutionnelle valide la victoire du « OUI » et proclame une nouvelle Constitution

0
324

La Cour constitutionnelle a validé ce vendredi 3 avril 2020 les résultats du référendum du 22 mars qui donnait le  »Oui » vainqueur. Sans  aucun recours contre les résultats provisoires proclamés la semaine dernière par  la  commission nationale électorale (CENI), la Cour constitutionnelle n’avait qu’à examiner les procès-verbaux des bureaux et des Commissions administratives de centralisation des votes.

La Cour a décelé des anomalies.  Partant de ces anomalies, elle a proclamé un taux de participation de 58,24 %   – au  lieu de 61, 18%, selon la CENI –  et revu à la baisse le pourcentage du OUI  (89,76 % contre 91,59 % donnés par la CENI). Quant au pourcentage du  »Non », il quitte de 8,41% (selon la CENI) à 10, 24 %.

 « Considérant que par ce résultat, le référendum du 22 mars 2020 sur le projet de Constitution soumis au peuple de Guinée a été exprimé en faveur du Oui, qu’il y a lieu en conséquence de dire que ledit projet de Constitution est adopté à la majorité  absolue. Par ce motif, dit que le scrutin du référendum du 22 mars 2020 […] est valide ; dit que le projet de Constitution adopté […]devient la Constitution de la République de Guinée après sa publication au journal officiel  » , a déclaré le Président de la Cour constitutionnelle Mohamed Lamine Bangoura.

Il faut rappeler que le double scrutin référendaire et législatif a été boycotté par une partie de l’opposition et de la société civile regroupée au sein du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) qui voit en ce référendum constitutionnel une possible voie ouverte à un troisième mandat pour Alpha Condé.