Guinée : la Cour des comptes rend public son premier rapport d’activités annuel 2016

0
2316

Après la Primature, l’Assemblée nationale ; le ministère de l’Economie et des Finances, la Cour suprême et la Cour d’Appel, c’est le tour des professionnels des médias d’être reçus par la Cour des comptes. Cette dernière rencontre s’est déroulée ce mercredi 24 janvier  à son siège à Kaloum au cours de laquelle, l’institution a présenté son premier rapport annuel d’activités de 2016. « Celui de l’année 2017 sera aussi publié après avoir le présenté au chef de l’Etat et au président de l’Assemblée nationale.

D’après Mouctar Bah, conseiller référendaire à la Cour des comptes, le premier rapport de 2016 ne concerne que la mise place de la Cour des comptes. « Vous ne trouverez pas les contrôles effectués par notre institution qui se feront dans le prochain rapport. « Pour le moment, ce premier rapport ne consiste que la présentation de la Cour des comptes dans son organisation, dans son fonctionnement et dans ses attributions  mais aussi, dans tout le processus qui a concouru à sa mise place », a-t-il expliqué.

Devant un parterre de journalistes, M. Bah a rappelé que la Cour des comptes a deux attributions essentielles. Une attribution consultative et une attribution juridictionnelle. « La première ne constitue pas à juger les comptes mais plutôt, à produire des rapports sensés informer la population sur la gestion de l’administration publique en vue améliorer sa performance. Quant à la deuxième, elle consiste au jugement des comptes », a-t-il fait savoir avant d’indiquer que cette rencontre avec les médias s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme de la Cour des comptes appelée «implication des parties prenantes».

Il faut par ailleurs rappeler que selon l’article 5 de la loi organique L046 de janvier 2013, la Cour des comptes juge les comptes des comptables publics de l’Etat, des collectivités territoriales et locales et leurs établissements publics.