Guinée : la deuxième revue du programme économique et financier validé par le CA du FMI

décembre 27, 2018 1:12

Dans un communiqué publié ce 26 décembre 2018, le ministère de l’Economie et des Finances se réjouit de l’obtention de la deuxième « revue du programme économique et financier de la Guinée appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC) ». C’était à l’occasion de la réunion du Conseil d’administration du FMI tenue le 21 décembre à Washington.

Cette revue permettra à la Guinée, dit-on, d’obtenir au titre du soutien à la balance de paiement de décaisser un peu plus de 23 millions de dollars US. Et ce montant permettra à l’Etat guinéen de renforcer ses« réserves internationales de change ».

« Au-delà du concours financier qu’elle nous permet de mobiliser, la revue concluante du programme au 30 juin 2018 reflète aux yeux de l’opinion publique internationale les bonnes performances découlant de la gestion macroéconomique mise en œuvre par les autorités guinéennes en 2018. Ces performances pourront déboucher sur des perspectives à moyen terme compatibles avec les objectifs du Plan National de Développement Economique et Social 2016-2020 », mentionne-t-on dans e communiqué.

Mais, poursuit-on, « pour maintenir ce cap, la poursuite des réformes  structurelles de soutien à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté s’avère nécessaire. A cet effet, la mobilisation soutenue des recettes intérieures et la maîtrise des dépenses non prioritaires au profit des investissements visant la réalisation des infrastructures économiques  et des dépenses de protection sociale  constituent des axes majeurs de l’action gouvernementale ».

En plus, le « gouvernement conscient des efforts et des sacrifices consentis par toutes les composantes de la nation pour la réalisation des résultats appréciables ainsi obtenus … félicite chaleureusement  les braves populations guinéennes pour leur contribution sans laquelle ces résultats n’auraient pas été atteints ».

Enfin, le gouvernement exhorte les populations guinéennes « à persévérer  dans cette voie pour permettre à la Guinée d’avancer dans la trajectoire d’un développement durable au profit de tous les citoyens ».