Guinée : la grève du personnel pénitentiaire suspendue

0
383

La grève du personnel de la garde pénitentiaire guinéenne n’aura duré que quelques heures. Déclenchée ce mardi 11 février suite à un préavis en date du 21 janvier, le mouvement de débrayage a été aussitôt suspendu.

C’est le président de la commission… qui l’annonce à Guineenews. Joint au téléphone par votre quotidien électronique, Mamady 2 Camara confirme l’information.

Dans ses explications, M. Camara annonce « qu’un consensus est obtenu ». « Tous les points de revendication ont fait l’objet de consensus après trois (3) heures de discussions avec le général Ibrahima Baldé, le Haut Commandant de la gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire’’ a-t-il confié.

Dans un mémorandum adressé au ministre de la Justice, daté du 12 décembre dernier, « la commission de suivi et de discipline » a décliné en 9 points ses revendications. A savoir :

« 1- Manque de formation professionnelle ;

2- Les mutations intempestives non réglementées ;

3- La faiblesse du salaire ;

4- Le déséquilibre dans le déploiement du personnel ;

5-Le manque de de registre de fonctionnement des établissements pénitentiaires ;

6- La formation commune de base interrompue ;

7- L’attribution des grades ;

8- La régularisation de la situation des bénévoles (prise en charge)

9- La prime de stage de formation. »

Des points évocateurs de la « précarité » dont la commission de suivi et de discipline du personnel pénitentiaire se plaint dans sa revendication.