Guinée : la Journée mondiale du secrétariat célébrée avec faste

avril 19, 2018 3:54
0

A l’instar des autres pays du monde, la Guinée a célébré jeudi 19 avril  la journée internationale des secrétaires, des attachées de Direction et des assistantes administratives. C’est l’Ecole Nationale de Secrétariat, d’Administration et du Commerce (ENSAC) à Donka qui a servi de cadre à la cérémonie commémorative. Pour cette sixième édition,  le thème retenu est «secrétariat à l’ère du numérique».

Devant les secrétaires des  différents départements ministériels et des étudiants  des écoles professionnelles évoluant dans la filière secrétariat, la Directrice de l’ENSAC, Fatoumata Touré, a signalé que cette fonction de secrétariat, qui, selon elle, constitue un maillon fort incontournable, doit être à tout prix dans l’esprit des décideurs pour sa valorisation.

«Détentrice du secret de toute une administration ou entreprise, toujours au premier plan des contacts avec les visiteurs, la secrétaire doit avoir un bagage intellectuel de haut niveau, une bonne expression orale et écrite, une maîtrise de l’outil informatique et internet, une considération et un plein épanouissement dans sa carrière administrative. Un autre atout souhaité, elle doit être bilingue», a-t-elle expliqué.

Prenant la parole, la présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Sérah se dit très heureuse pour avoir une carrière de secrétaire de Direction avant de revenir sur la noblesse du métier de secrétaire.

«Je suis très heureuse de prendre part à cette fête des secrétaires de Direction parce que j’ai été secrétaire. J’avoue que c’est un métier noble et qui a de l’espoir. La secrétaire est un travailleur qui garde la mémoire de toute une institution, d’une entreprise ou d’une administration. Certes le monde évolue, mais il faut rappeler  que les robots ne peuvent pas remplacer des personnes. Il ne faut jamais avoir honte d’être secrétaire, c’est un métier qui réconforte les uns et des autres», a-t-elle conseillé.

Contrairement aux années précédentes, la présidente fondatrice du Réseau des Professionnelles du Secrétariat et des Assistants de direction de Guinée (REPROSEGUI), Hadja Fatoumata 2 Doumbouya, a déclaré que cette sixième édition de la Journée Internationale des Secrétaires et des Assistants  a connu des innovations.

«Cette année, non seulement nous avons décoré certaines secrétaires à titre posthume, mais aussi d’autres de leur vivant (…). Dans une administration ou dans une entreprise, la secrétaire est le premier contact et elle est également le dernier contact. Elle est et reste le pilier de l’administration, voire même la pierre angulaire de l’administration. Je peux dire sans risque de me tromper que le secrétariat est la plaque tournante de toutes les institutions ou administration», a-t-elle insisté.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le REPROSEGUI, la structure organisatrice de l’évènement, a mis cette occasion à profit pour organiser une conférence-débat animée par les professionnelles du monde de secrétariat de Guinée sur divers thèmes.

A en croire REPROSEGUI, c’est une manière pour débattre des problèmes qui assaillent la corporation des secrétaires, tout en permettant aux jeunes élèves de la filière de secrétariat  et celles en poste dans les bureaux d’avoir une panoplie d’informations précises sur les enjeux de leur métier.