Guinée : la justice libère les 7 militants du FNDC pour délits « non-constitués »

0
443

Condamnés par le tribunal de première instance de Kindia avant d’être déférés à Conakry pour la suite de leur procès, les 7 membres du Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont été libérés ce lundi 13 mai au terme de leur procès en appel. Mamadou Alioun Dramé, le juge de la Cour d’appel, a estimé que les délits de « trouble à l’ordre public » et « d’entraver à la liberté de manifester » ne sont pas constitués. Il a donc renvoyé les prévenus des fins de la poursuite pour délits non-constitués.

Le président de la Cour d’appel a également ordonné la restitution des t-shirts que portaient les 7 membres du FNDC lors de la manifestation du samedi 4 mai à Kindia.

À rappeler que les manifestants Mohamed Keita, Mamadou Cellou Diallo, Mohamed Sylla, Amadou Soumah, Mohamed Camara, Thierno Mamadou Diallo et Boubacar Barry ont été arrêtés le 4 mai dernier à la devanture du stade préfectoral de Kindia en marge d’une visite du Président Alpha Condé dans la préfecture. Ils manifestaient contre une éventuelle modification de la Constitution.