Guinée : « La pêche artisanale génère près de 200 mille emplois directs et indirects » (ministre)

février 4, 2019 12:15

A la faveur de la remise officielle dimanche 3 février de 10 barques à fibre de verre aux jeunes pêcheurs de Dubréka, le ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime est revenu largement sur le mérite du secteur.

D’après Frederick Loua la pêche artisanale est le segment le plus important du secteur de pêches en termes de contribution à la fourniture de poissons sur le marché local et des emplois dont elle procure au bénéfice des jeunes et femmes. Deux couches auxquelles, a-t-il dit, le président Alpha Condé a dédié son mandat.

Aujourd’hui, a fait savoir le ministre Loua, la pêche artisanale fournit plus de 5 mille tonnes de poissons directement déversées sur les marchés de Conakry et ceux de l’intérieur du pays. «Elle emploie 28 mille 114 pêcheurs, 22 mille 352 fumeuses de poissons et de marieuses repartis ente 235 débarcadères sur le long de littoral. La pêche artisanale fournit près de 200 mille emplois directs et indirects», a-t-il rappelé.

 A en croire le ministre Loua, si le secteur de pêche artisanale n’est pas confronté à une insuffisance des infrastructures d’accostage, de mise à terre de conservation et de distribution, il prouve à suffisance qu’il peut lutter contre la malnutrition et la pauvreté dans notre. «Les barques en fibre de verre constituent un moyen efficace pour doter nos pêcheurs en équipement plus sécurisés et plus rentables», a-t-il expliqué.

 Pour terminer, le ministre Loua a reconnu que c’est grâce à l’implication personnelle d’Alpha Condé que la commission de l’Union Européenne a décerné à la Guinée le prix d’excellence et  de ‘’champion politique’’ sur les questions  de pêches et de l’Aquaculture lors de la conférence de haut niveau sur le l’économie bleue durable, tenue à Nairobi (Kenya) le 27 novembre 2018.