Guinée: la rencontre entre le syndicat et le gouvernement se termine en queue de poisson

juillet 26, 2018 12:48
0

L’inter centrale syndicale CNTG-USTG et le gouvernement se sont quittés ce jeudi 26 juillet à queue de poisson. La raison évoquée, le syndicat accuse le Premier ministre, Ibrahima Kasory Fofana de s’octroyer le droit de réformer le syndicat.

Au sortir de la salle, Mamadou Mansaré, le président de la commission nationale syndicale de négociations et par ailleurs, secrétaire général adjoint de la CNTG, a déclaré que la liberté syndicale menacée. Plus loin, le syndicaliste Mansaré a demandé la libération de ses camarades arrêtés du côté de Labé. Lisez !

«Nous sommes venus transmettre le message de nos mandants et la CSI (Confédération Syndicale Internationale) suite à une sortie médiatique du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana qui s’est octroyé le droit de reformer le mouvement syndical. Nous avons demandé que le Médiateur de la République, Mamadou Saïd Fofana de s’approcher du PM Kassory pour avoir une clarification. Nous avions dit que nous venions à la table pour discuter tous les sujets sans tabou. Mais avec cette sortie du PM, nous pensons que notre liberté syndicale est touchée que nous n’acceptions jamais. Personne ne peut se prétendre reformer le mouvement syndical si ce n’est que la volonté des travailleurs. Nous demandons de libérer nos camarades qui sont aux arrêts à Labé».

A rappeler que le Premier Ministre  Kassory Fofana a déclaré hier lors d’une rencontre couverte par Évasion TV que: « Il faut refonder le syndicalisme. N’ayons pas peur des mots.(..) Un pays qui a des problèmes d’emploi ne peut pas faire des syndicalistes des rois. Les rois ce sont les créateurs d’emplois, les rois ce sont les employeurs ».