Guinée: la résistance antimicrobienne au coeur d’une réflexion des acteurs de la santé

juillet 25, 2018 7:38
0

La Direction générale du service de santé des Armées a organisé ce mercredi 25 juillet une conférence d’information et de sensibilisation sur la résistance antimicrobienne (RAM) avec l’approche « un seul monde, une seule santé ».

 

 

Cette rencontre, qui s’est tenue au camp Samory, a connu la présence de nombreux responsables de la santé des armées, du ministère de la Santé, de l’Elevage, entre autres.

Pour le Directeur général du service de santé des armées, colonel Ibrahima Kalil Touré, la conjugaison des efforts des différents acteurs est primordiale pour réussir le combat contre la résistance antimicrobienne : «cette rencontre porte sur un sujet d’intérêt capital. Aucune personne, discipline, aucun secteur ou ministère ne peut prétendre se prévaloir ou même résoudre à lui seul les problèmes complexes de santé humaine, animale et de l’environnement.»

Plus loin, colonel Kalil Touré a expliqué l’importance de cette sensibilisation: « le thème, la RAM est inscrit en première ligne de la prévention, premier objectif du programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale du gouvernement. C’est pour vous dire qu’en tant que praticiens du service de santé des armées, cette communication est d’une importance capitale

Quant  au médecin sous-lieutenant, Mohamed Lamine Kaba, il a d’abord fait un rappel historique de la recherche faite par les scientifiques dans le domaine de la santé, avant de faire savoir que la Guinée s’est engagée à lutter contre la résistance antimicrobienne : « La Guinée s’est engagée à élaborer à mettre en œuvre un suivi et l’évaluation d’un plan d’action national de lutte contre la résistance antimicrobienne. »