Guinée : Le Fndc et ses avocats dénoncent une « spirale répressive » sur les manifestants

0
592

En marge de la manifestation du 20 juillet 2020, le FNDC et ses avocats disent avoir enregistré une vingtaine de blessés dont cinq par balles. A cet effet, les avocats français de la plate-forme guinéenne ont, dans un communiqué, dénoncé une « spirale répressive [qui] s’est également poursuivie le 21 juillet 2020, suite à des manifestations apolitiques réclamant la fourniture d’électricité à Kankan. Les avocats du FNDC pointent du doigt l’instrumentalisation des forces de maintien de l’ordre par le régime d’Alpha CONDE pour tenter d’endiguer la contestation populaire qui secoue le pays. ». Lire le communiqué