voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Guinée : le Français Thierry Guillou prend les rênes de l’Académie KPC et fixe le cap

    Le nouveau directeur sportif de l’Académie KPC a été présenté hier vendredi 12 février à la presse guinéenne. Cette cérémonie qui s’est déroulée au stade d’entrainement du Hafia FC, sis à Nongo dans la commune de Ratoma, a été présidée par le président du club légendaire, le richissime homme d’affaires, Kerlla KPC Camara.

    Entraîneur, détenteur d’une licence UEFA, ancien responsable de la catégorie U15 du club Français Caen, Thierry Guillou est le premier directeur sportif de l’académie du président Kerfalla Person Camara.

    Bâtie sur une superficie de 13 hectares, l’académie KPC va ouvrir ses portes en septembre prochain. Les bâtiments de ce temple sportif porteront les noms des gloires du triple champion d’Afrique, le Hafia   77 annonce KPC qui entend ainsi par ce geste immortaliser ces héros de la nation.

    Dans son discours de circonstance, le président Kerfalla Person Camara a précisé que le recrutement de ce directeur sportif est une étape importante vers la matérialisation de ce projet. ‘’Avoir les infrastructures est une chose, mais avoir les hommes pour faire le travail pour lequel ces infrastructures ont été mises en place c’est une autre chose. Donc les ressources humaines pour nous, étaient un élément clé pour la réussite de notre académie’’, a-t-il déclaré.

    Abondant dans le même sillage, Karim Alem, le conseiller de KPC a souligné que les grands projets s’inscrivent dans la durée, ils ne s’improvisent pas. Les grands ont des étapes, un point de départ et à la fin un point d’arrivée, a-t-il remarqué.

    Pour Mohamed Zeghari, cet autre Conseiller de KPC, ‘’ce projet footballistique de développement humain vise à fournir aux jeunes guinéens talentueux la possibilité d’être formés au métier de footballeur professionnel et pour les meilleurs d’entre eux, de pouvoir poursuivre la carrière au plus haut niveau.’’

    Poursuivant, M. Zeghari met l’accent sur le fonctionnement d’une académie qui a à bien d’égards à celui d’une entreprise.

    « L’ouverture d’une académie devait être réfléchie comme l’ouverture d’une entreprise et que rien ne devait être laissé au hasard. Avant les premiers coups de pioche, nous avons donc réfléchi ensemble de manière à mettre tout de côté… Tout ce projet a été pensé de manière scientifique et la première opération consistait à recruter le directeur sportif et nous avons lancé un appel d’offre international qui a abouti à une dizaine de candidatures. Cela a été rassurant pour nous. Finalement, on a trié, on a retenu une dizaine puis trois qui ont été soumis aux entretiens. Parce qu’il n’est pas question pour nous de former le jeune footballeur guinéen comme un footballeur norvégien. L’idée est de réfléchir progressivement à un savoir-faire guinéen. L’idée est de créer typiquement un talent guinéen compétitif à l’échelle international. Mais derrière, on va montrer que les jeunes guinéens ont la capacité d’être compétitif au niveau international.  Une académie est un travail de longue haleine dans l’espoir de sortir des joueurs aussi talentueux que les étoiles du célébrissime Hafia 77 à l’image des Chérif Souleymane, l’unique ballon d’or guinéen’’, a expliqué Mohamed Zeghari.

    Prenant la parole, le nouveau directeur sportif de l’académie KPC Thierry Guillou a présenté le projet en quatre plans.  Avant de rappeler que le projet concerne la fusion des jeunes dont l’âge varie de 12 à 18 ans. ‘’Les raisons d’être de cette académie est d’alimenter l’équipe professionnelle du Hafia FC. Le deuxième est d’alimenter la sélection nationale de Guinée. Le troisième est d’assurer le développement harmonieux des académiciens à travers l’homme, l’élève et le footballeur. Puisque le projet est sportif et humain. Le quatrième point, est de faire rayonner le positionnement du Hafia à l’échelle internationale. Et de démontrer le dynamisme du club, une structure de haut niveau.  Il s’agit de créer un modèle Hafia, celui de l’académie KPC.  Et aussi de révéler les joueurs’’, a annoncé Thierry Guillou qui aspire par ailleurs inculquer à ces futurs jeunes académiciens les six valeurs fondamentales qui doivent couler dans leurs veines chaque jour et pour toujours. Il s’agit, selon lui, des valeurs d’humanité et de respect, les valeurs de travail, les valeurs collectives, de la joie et les habitudes responsables. A l’en croire, le groupe scolaire KPC sera intégré au sein de cette académie.

    En outre la présence de KPC et de ses conseillers, l’on notait celles de certaines gloires du Hafia77 et de plusieurs autres personnalités sportives. L’exposition de la maquette physique 3D de ladite académie a bouclé la boucle de cette présentation.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE