Guinée : le PM Kassory bientôt dans les régions pour convaincre les enseignants

octobre 10, 2018 7:54
0

Le premier ministre Kassory Fofana entame dans les prochains jours une tournée dans les capitales régionales pour rencontrer les enseignants, a-t-on appris de source gouvernementale. A Boké, Kindia, Labé, Mamou, Kankan, Faranah et N’zérékoré, Fofana rencontrera tous les enseignants pour les convaincre de renoncer à leur demande d’augmentation de salaire. En échange, le premier ministre offre la construction de logements sociaux au bénéfice des enseignants, nous apprend-on. D’ores et déjà, le  gouvernement guinéen et le patronat des banques avaient signé le 31 août dernier une convention cadre sur le financement des logements sociaux, nous rappelle-t-on.

Le chef du gouvernement annoncera aux enseignants lors de sa tournée une hausse du budget du secteur de l’éducation pour l’année 2019, nous précise-t-on. Mais, cette hausse sera consacrée uniquement à la construction de nouvelles infrastructures scolaires dans les zones reculées qui sont en manque et au recrutement de nouveaux enseignants pour les écoles déjà construites, mais qui n’ont aucun enseignant.

Concernant les salaires, le premier ministre rappellera aux enseignants qu’en janvier 2011, premier mois de la gouvernance d’Alpha Condé après les élections présidentielles de 2010, le salaire de base indiciaire moyen d’un enseignant était de cinq cent quatre-vingt-cinq mille quatre cent quinze francs guinéens (585.415 GNF). En septembre 2018, le même salaire de base par enseignant et par mois se situe à un million six cent vingt-deux mille deux cent soixante-neuf francs guinéens (1.622.269 GNF), soit une augmentation d’environ 177% en 7 ans. Ceci représente une masse salariale totale de vingt-six milliards  sept cent quarante-cinq millions deux cent soixante-onze mille deux cent vingt francs guinéen (26.745.271.220 GNF) pour un effectif total de 46.686 enseignants en janvier 2011. Par contre, depuis cette date, avec le recrutement ou/et la régularisation de 6098 nouveaux enseignants et avec l’augmentation du salaire de base d’un enseignant, la masse salariale totale pour un effectif total de 51784 enseignants, se situe à quatre-vingt-quatre milliards six millions vingt-trois mille deux cent cinquante-cinq francs guinéens (84.006.023.255 GNF) en septembre 2018. Soit une augmentation d’environ 214%.

A l’aune de ces chiffres, Kassory Fofana espère convaincre les enseignants à privilégier les mesures d’accompagnement comme la facilité de transport, l’acquisition des maisons sociales, la bonification de la prime de retraite, de la prime d’éloignement et celle liée à la craie, etc. plutôt que d’entrer dans un cycle interminable de hausse de salaire des enseignants, concluent nos sources.

Depuis le 3 octobre dernier, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée dirigé par Aboubacar Soumah a déclenché une grève illimitée demandant un salaire de base de 8 millions pour tous les enseignants.