Guinée : Les comptes du Port Autonome de Conakry bloqués !

mai 30, 2018 12:01
0

Les comptes du Port Autonome de Conakry sont officiellement bloqués et transférés à la Banque Centrale de la République de Guinée. La Directrice générale Hawa Kéita, ne peut plus signer un chèque. Les raisons ?

Selon nos confrères de la Radio Espace FM, une société Turque serait en train de négocier avec l’Etat guinéen pour récupérer une grande partie du port. Ce qui ne serait pas du goût de la Directrice générale et de l’ex-ministre des Transport, Oyé Guilavogui qui se seraient opposés à cette concession. Autres raisons évoquées, on parle d’un détournement de 30 milliards de francs guinéens.

Depuis quelques jours donc, les banques primaires de la place n’acceptent pas les chèques signés par madame Hawa Kéita, la directrice générale du Port. Cette situation sème aujourd’hui le doute et l’inquiétude au niveau des travailleurs qui s’interrogent sur ce gel financier. Un gel qui bloquerait le fonctionnement et les travaux courants à la direction générale du port autonome de Conakry.  Rencontrée entre-temps par les travailleurs très remontés, suite à la rumeur de la vente du Port Autonome de Conakry à une société Turque, la directrice aurait promis de s’opposer à une quelconque concession.

Mais hélas ! Les négociations au niveau de Sékhoutouréya étaient avancées. La Société Al Barak, une société turque qui appartiendrait à un frère du président de la République de la Turquie, avait pris une longueur d’avance sur les responsables du Port. Selon nos confrères, le chef de l’Etat manifestait depuis quelques temps sa volonté de concéder une partie du port à cette société turque.

Retenons que les comptes du Port Autonome de Conakry sont bloqués et transférés à la Banque Centrale de la République de Guinée pour cause, selon les informations reçues d’une concession en vue d’une malversation financière.

Et pourtant, le président Alpha Condé avait nié publiquement le 3 mai dernier face à la presse, ce dossier de concession du port à une société turque. Et il a toujours apprécié la gestion des femmes.