Guinée : les grandes lignes de l’allocution du chef de l’Etat, à Kankan

0
1279

En séjour depuis plus de 24 heures dans la région de Kankan, le président Alpha Condé a animé dans l’après-midi de ce dimanche 09 décembre, un meeting à la Place des Martyrs. Pendant une dizaine de minutes (13 minutes), le chef de l’Etat s’est adressé aux populations du Batè fortement mobilisées.

D’abord, le président de la république d’entrée de jeu, a commencé par décrisper la situation quelque peu tendue entre jeunes voulant coûte que coûte dénoncer le manque d’électricité et certains responsables locaux décidés à les réduire au silence. Répondant aux jeunes qui scandaient : « Electricité de Guinée (EDG) zéro ! », Alpha Condé leur a donné raison.

« Je dois dire aux jeunes qui scandent EDG (électricité de Guinée), zéro, qu’ils ont raison ! A Conakry, j’ai dit à la direction générale que je ne suis pas content de leur gestion. Avant de venir, on m’a dit qu’il n’y a pas de courant à Kankan et quand j’ai demandé pourquoi, ils m’ont répondu que les groupes sont en panne. Mais comment voulez-vous que ces groupes fonctionnent s’ils ne sont pas bien entretenus ? », s’est interrogé Alpha Condé sous les ovations des jeunes.

Dans la suite de son allocution, le président Condé à trouver les « coupables » de l’échec de son parti (RPG Arc-en-ciel) aux dernières élections communales avant de promettre une restructuration sous fond de rajeunissement des structures dudit parti.

Selon le chef de l’Etat, les cadres du RPG Arc-en-ciel ne l’auraient pas écouté quant au bon choix des candidats à l’élection communale. Conséquence selon lui, l’abstention et ou le vote des militants pour les listes indépendantes avec l’exemple de la commune de Matoto (Conakry) où le RPG n’aurait même pas réussi à obtenir les 1/3 de son score aux présidentielles.

S’adressant aux maires qui rêveraient gérer les mannes financières des communes, Alpha Condé a été clair : « Les fonds (15% des revenues minières) qui seront destinés aux collectivités seront gérés par une structure qu’on va mettre en place. Alors que les maires qui pensent qu’ils vont gérer de l’argent, se détrompent. »

Il a par ailleurs appeler les sages et les notables de Kankan à ne plus s’immiscer dans le fonctionnement du RPG. Alpha Condé a, comme toujours, dégainé contre ses opposants. « Ceux qui viennent vous raconter des histoires ici, on les connaît. Je les ai chassés parce qu’ils sont pour la plupart des malhonnêtes et voleurs », a-t-il affirmé.

C’est par des promesses d’emploi pour les jeunes et des femmes dans l’aviculture, la pisciculture et la pâtisserie (boulangeries containers) que le chef de l’Etat a terminé son allocution en français entre coupé de malinké.