Guinée : les trois priorités du ministre de la Justice par intérim

0
414

Trois  jours après sa nomination comme ministre de la Justice par intérim, suite à la démission de  Me Cheik Sako,  le ministre conseiller à la Présidence chargée des relations avec les institutions républicaines a pris fonction ce jeudi. Pour Mohamed Lamine Fofana, devenir ministre de la Justice est l’occasion pour lui  de poursuivre la mission pour laquelle le Président Alpha Condé l’a fait venir auprès de lui. Cette mission, a-t-il indiqué, est celle de « doter la Guinée d’une justice qui correspond aux normes internationales ».

Le nouveau ministre de la Justice assure donc de ne ménager aucun effort pour mériter la confiance placée en lui. Prioritairement, il entend placer les magistrats dans les meilleures conditions de travail,  faire en sorte que la justice soit la plus proche des citoyens et équiper les tribunaux et cours du pays. L’objectif visé : établir la confiance entre la justice et les justiciables. « Ces trois volets (des actions à mener) constitueront la marque, que je souhaite indélébile, imprimer au ministère de la Justice », a dit Mohamed Lamine Fofana.

En marge de la cérémonie de prise de fonction, Mohamed Lamine Fofana a été interrogé sur le dossier 28 septembre, un des sujets sur lesquels la justice guinéenne est très attendue. Mais la question a paru trop tôt pour le nouveau ministre de la Justice qui a demandé qu’on le laisse prendre connaissance du dossier.