Guinée : l’Etat d’urgence sanitaire prorogé jusqu’au 15 mai

0
925

Le président Alpha Condé a pris ce lundi de nouvelles mesures renforçant l’Etat d’urgence sanitaire – qui va continuer jusqu’au 15 mai (renouvelable) –  en cours depuis le 27 mars. Ainsi, le port de masque communautaire ou bavette est maintenant obligatoire pour tout citoyen à compter du samedi 18 avril. « Tout contrevenant sera empêché de circuler et une taxe de désobéissance de 30 00 FG sera infligée », a indiqué le président de la République dans une adresse à la nation.

Pour rendre cette mesure effective, Alpha Condé a invité les entreprises des secteurs privé et public, les départements ministériels et les ONG nationales et internationales, à prendre les dispositions pour fournir des masques à leurs travailleurs avant le samedi 18 avril 2020. Il a invité le ministère des Affaires Sociales et de la Promotion Féminine, celui de la Défense nationale ainsi que les propriétaires de centres de couture à se mobiliser dans la fabrication de masques locaux.

Pour permettre à chacun d’en avoir, la vente des masques est fixée à un prix n’excédant pas 2 500 FG. « Le gouvernement prendra toutes les dispositions pour inciter la production locale des masques communautaires et en obliger le port », a promis Alpha Condé qui a appelé les forces de défense et de sécurité d’être les premiers à montrer l’exemple à la population lors des contrôles.

La prorogation de l’Etat d’urgence et l’annonce des nouvelles mesures interviennent après une explosion de cas positifs au COVID-19 en Guinée. Ce lundi 13 avril, la Guinée compte 319 cas positifs et 17. Le Président Condé a appelé à une « Union sacrée » de toutes les composantes de la nation.