Guinée : l’ONU appelle à des élections « transparentes et inclusives »

0
729

Alors qu’elle faisait ce jeudi son analyse de la situation des droits de l’homme dans le monde, devant le Conseil des droits de l’homme, la Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme Michelle Bachelet a appelé à des élections transparentes et inclusives en Guinée, afin d’éviter « des troubles supplémentaires ».

« Des informations font état de divisions ethniques qui se creusent, avec des incitations à la haine, à la violence dans les médias sociaux et lors des manifestations », a dit la cheffe des droits de l’Homme qui craint des conséquences « profondément néfastes » d’une escalade de la crise.

Le double scrutin contesté des élections législatives et du scrutin est prévu ce dimanche 1er

Les manifestations depuis le début, en octobre 2019, des manifestations contre le projet d’adoption d’une nouvelle Constitution ont fait 37 morts, selon des organisations de défense des droits de l’Homme. A Conakry, le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) qui réunit en son sein des activistes de la société civile et des opposants politiques, a lancé ce jeudi ce qu’il appelle « l’assaut final » contre un changement de constitution et un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé.