Guinée – Siéger ou ne pas siéger au parlement : l’opposition républicaine tranche

janvier 18, 2019 3:42
Le mandat des députés à l’Assemblée nationale a expiré depuis le 13 janvier 2019 à 0h. Mais avant cette échéance, le président de la République a pris un décret protégeant ce mandat jusqu’à la tenue des prochaines élections législatives.
Réunis ce vendredi 18 janvier 2019 au QG de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), les leaders de l’opposition se sont prononcés sur l’expiration du mandat des députés. Ils promettent de prendre des décisions fermes contre cette décision d’Alpha Condé qu’ils jugent d’ « illégale ».
Pour ce faire, ils vont organiser une retraite à Condéyah, dans la préfecture de Kindia, le 16 février prochain, pour réfléchir sur les décisions importantes à prendre suite à la prorogation du mandat des députés.
 » Les députés doivent siéger jusqu’au 5 avril 2019, selon la loi. Après cette date, il doit y avoir passation de services entre les députés sortants et entrants », a indiqué le porte-parole du jour, Nestor Kabadouno de l’UGDD. Plus loin, il affirme qu’en attendant la retraite de Kindia, l’opposition n’a pas de choix sinon que de siéger à l’Assemblée nationale.