Guinée : ouverture de la 4ème réunion du Comité communautaire d’évaluation de la conformité

juillet 22, 2019 9:39

Les membres du Comité communautaire d’évaluation de la conformité (Ecoconf) et du Programme système qualité de l’Afrique de l’ouest (Psqao)  ont lancé les travaux de leur quatrième réunion ce lundi 22 juillet 2019, à Conakry. La rencontre, qui durera deux jours, connait la participation de plusieurs cadres venus des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest.

Dans son discours d’ouverture, Mamadou Touré, représentant le ministre de l’Industrie et des PME, après s’être réjoui de la tenue de cette importante réunion dans son pays, a indiqué que la nouvelle vision de la CEDEAO est désormais de passer d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples.

S’exprimant sur la portée de la présente réunion du Comité communautaire d’évaluation de la conformité de la CEDEAO, le représentant du ministre Tibou Kamara a déclaré que celle-ci contribuera à la réalisation de cette vision manifestée notamment à travers la volonté de la commission de la CEDEAO, en vue de l’opérationnalisation des structures de la qualité qui ont été mises en place au bénéfice des populations.

Dans le même ordre d’idée, le chef de la délégation de l’Union européenne a fait remarquer que la rencontre de Conakry est d’autant plus important qu’elle  marque le démarrage de l’opérationnalisation du système régional de certification dans la région CEDEAO, en particulier le lancement de la marque CEDEAO de conformité aux normes dénommée Ecomark.

La journée a été également marquée par la visite du laboratore du Centre d’étude et de recherche en environnement de l’université Gamal Abdel Nasser où la délégation de la CEDEAO a eu de fructueux échanges avec les cadres de cette plus grande institution d’enseignement supérieur du pays.

Financé à hauteur de 12 millions d’euros par l’Union européenne et mis en œuvre par l’Onudi, le Psqao, lancé en novembre 2014, prend en charge la mise en œuvre de la Politique qualité régionale de la CEDEAO (Ecoqual), visant à établir un cadre pour le développement et l’exploitation des infrastructures de qualité efficients et efficaces en vue d’une meilleure facilitation  du commerce interrégional, de la protection du consommateur et de l’environnement, ainsi que de la promotion du développement économique durable