Guinée : Pourquoi le gouvernement Kassory doit faire marche-arrière comme le gouvernement haïtien ?

juillet 13, 2018 12:30
0

Le vendredi 7 juillet, les ministères de l’Economie, des Finances du Commerce et de l’Industrie de Haïti ont annoncé la hausse des prix des carburants: essence 38%, gasoil 47% et kérosène 51%, à compter du 7 juillet, le lendemain 8 juillet, un centre commercial a été pillé, des véhicules ont été incendiés et des scènes de violence dans la capitale Port-au-Prince. Malgré la marche-arrière des autorités, qui ont suspendu immédiatement la hausse, les insurgés n’en démordaient pas e ont exigé la démission du Premier-ministre Jack Guy Lafontant et de son gouvernement.

Haïti a remis les prix là où ils étaient.

En Guinée, depuis le 1er juillet, le prix homologué de tous les carburants, une particularité, a été augmenté de 25% de façon précipité, puisque la décision a été prise de façon déjà décrite par tout le monde, et la fille de la ferme de la voisine dit que le Premier ministre Kassory a pris cette décision sans consultation ni concertation avec  le coach Alpha Condé, ce qui peut laisser des supputations allant dans le sens du doute, par contre, l’Assemblée Nationale a été superbement ignorée et court-circuitée et même pas frustrée de l’être..

Au sujet de nos honorables députés, ils donnent le tournis aux retraités, qui ont oublié la disposition de rouge-jaune-vert. Sous Sékou Touré, c’est le vert qui flottait au vent et le rouge était attaché par la ficelle à la hampe, au mât. Actuellement, à l’hémicycle rectangulaire de Guinée, les députés sous Alpha Condé inversent cette disposition en faisant flotter le vert vers l’intérieur. Il y a quiproquo dans cette disposition. En suivant la description scolastique des couleurs d’aller de la gauche vers la droite, ils ont raison. Mais en ne considérant pas leur têtes, leurs cous et leurs physiques comme hampe, ils empêchent le vert de flotter au vent, mais le rouge, ils ont ainsi mis « la tête du drapeau au vent ». Eh wotan ! On porte plainte et amande contre tous pour manque de discernement. Inversez la disposition comme dans un miroir, nom d’une pipe mal allumée! Ils doivent maintenant changer le fusil d’épaule. En changeant d’épaule, ils peuvent avoir la disposition d’aller de la gauche vers la droite. Ainsi, le drapeau est dans une disposition normale pour que le vert flotte vers l’extérieur.

 Concernant la hausse du prix des carburants, pourquoi le gouvernement doit revenir sur sa décision ? Le bras de fer pour l’égo va contre ses intérêts, pas parce que certains syndicalistes et membres de la Société Civile ont menacé de faire une grève de la faim ridicule de 24 heures, on a déjà entendu parler d’une autre grève de la faim plus célèbre à la « maison centrale 4 étoiles » de Coronthie, ça n’avait rien changé, mais parce que le blocage de toute la circulation pendant les périodes de cette grève perlée, la vente des carburants connaitra un marasme sensible, tandis que les activités économiques ralenties ne rapporteront pas beaucoup à l’Etat. Même si la Douane se félicite d’augmenter de 8% de recettes sur les prévisions initiales avant le déclenchement de cette grogne sociale, elle se verra stoppée dans peu de temps. Si le gouvernement tire les choses en longueur pour engranger quelques milliards, le topo est manqué, d’autant que les pertes seront plus grandes que les bénéfices.

 La balle est dans le camp de Kassory Fofana de faire ou non comme Jack Guy Lafontant.