Guinée : quand les étudiants guinéens se distinguent dans l’innovation technologique à Mamou

0
1303

Créé en 2004, l’Institut Supérieur de Technologie de Mamou a reçu la première promotion d’étudiants en 2008. Il forme des ingénieurs en informatique, en mécanique, en énergie et des laborantins. Depuis l’installation de ce temple du savoir, la révolution technologique est de mise avec d’innombrables inventions.

La récente création d’un kit automatique de lavage des mains a attiré l’attention des observateurs vers cet Institut. A cet effet, la rédaction locale de Guineenews© a visité le laboratoire d’instrumentation et mesures physiques de l’Institut. Plusieurs appareils et systèmes créés par les étudiants sortant y sont exposés.

Jean Toupou, le chef du département Instrumentation et mesures physiques explique » la vocation de [son] département. Il s’agit de l’électronique, de l’automatique et du démotique. Les enseignants chercheurs et les étudiants réfléchissent sur les problèmes de la société et trouvent des solutions. Chaque promotion qui doit sortir, réalise des projets » souligne t-il.

Parmi les réalisations, on y trouve :
Des Feux tricolores pour la gestion des trafics routiers au niveau des carrefours.
Un système de protection contre les surtensions: pour éviter les incendies dans les bâtiments.
Un système d’arrosage automatique : ce système gère le remplissage d’une cuve et déclenche l’arrosage. Jean Toupou revient sur le fonctionnement de ce système « Il suffit d’installer des capteurs dans le champ ou dans le jardin, les informations seront recueillies par ces capteurs et envoyées à une unité de traitement de données. Lorsque le sol a besoin de l’humidité, les capteurs donnent cette information et automatiquement l’arrosage est déclenché. Pendant l’arrosage, les mêmes capteurs recueillent le taux d’humidité et envoient cette information et une fois que c’est arroser, le système s’arrête de façon automatique« .
Un Automate programmable industriel : son rôle, c’est de recevoir des notifications venant des capteurs et ensuite donner des ordres. « Ça peut être une pompe qui remplit une cuve. Si la cuve est remplie, un capteur de niveau installé sur cette cuve va envoyer l’information au niveau de l’automate qui à son tour va donner l’ordre à la pompe de s’arrêter pour ne pas qu’il y est déversement. Ça peut être aussi un four électrique où la température atteint la valeur maximale, le capteur donne l’information automatiquement le système de chauffage s’arrête » ajoute t-il.
Un Détecteur de proximité : quand une personne s’approche de l’appareil, automatiquement sa présence est détectée, une alarme va se déclencher. En plus de l’alarme, une ampoule va s’allumer. Cet appareil peut être utiliser dans un milieu pour empêcher un voleur de rentrer. Dès que  le voleur rentre non seulement l’alarme va sonner et ensuite une ampoule va s’allumer pour éclairer les lieux.
Un Émetteur FM: pour diffuser avec une fréquence une information dans le campus à l’intention des étudiants.
Un système de gestion d’une alimentation hybride : pour éviter la coupure du courant électrique dans un bâtiment, ce système va gérer trois sources : un groupe électrogène, un système photovoltaïque via un onduleur qui va charger une batterie et un secteur (EDG). Le système fonctionne de telle sorte qu’il n’y a pas de coupure d’électricité. Lorsque EDG part, le système va balancer la charge sur l’onduleur si les batteries sont chargées et si ce n’est le cas, les capteurs qui détectent la charge des batteries va dire que non cette charge n’est pas suffisante, pendant ce temps le groupe électrogène va démarrer de façon automatique. Et quand EDG revient, automatiquement, le groupe électrogène s’éteint.
Un panneau électronique de changement de joueurs
Une couveuse électrique et une couveuse solaire qui produisent des poussins. On y introduit des œufs. Le système, automatiquement, tourne les œufs après chaque 8h. Au bout de 21 jours les poussins sortent suite à l’éclosion.
Le journal lumineux : est un panneau électronique qui affiche des écritures. Une application installée depuis le téléphone commande le journal lumineux. L’application éteint et allume le journal et augmente ou diminue la vitesse du défilement des écritures.
Système d’alimentation sans interruption
Un système capable de fournir de l’électricité à un bâtiment à l’absence du courant électrique de l’EDG.
Un incubateur pour la culture bactérienne dans les laboratoires d’analyses et de recherches biomédicales. L’incubateur règle la température à l’intérieur du système pour observer l’évolution des bactéries.
Le chef de département sollicite enfin l’industrialisation des réalisations et la protection par des brevets d’inventions et d’innovations.
https://youtu.be/rFiDbjlMau0